Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 05:52
INTRODUCTION

"depuis toujours, les sociétés primitives ont utilisé des éléments artistiques pour soigner leurs malades, mais c'est seulement en 1950, à l'occasion d'une importante exposition d'œuvres de malades mentaux, que sera fondée la Société internationale de psychopathologie de l'expression".

L'art-thérapie est née, reste à définir ce que recouvre cette pratique.

"Il s'agit avant tout, par le biais de la peinture, du théâtre, de la danse, de l'écriture..., de dépasser l'impossibilité d'exprimer par des mots les douleurs, les souffrances, les contradictions, et de les transformer en une production artistique."

L'art-thérapie est donc tout indiquée pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas entreprendre une psychothérapie classique ou une psychanalyse classique.


Se servir de la création artistique (la peinture, le théâtre, la danse, le modelage, l'écriture, ou encore les marionnettes) pour aborder les problématiques inconscientes de l'individu et le conduire à une transformation positive de lui-même, tel est le but de l'Art-thérapie.

      

De fait, les sociétés primitives ont depuis toujours utilisé des éléments artistiques pour soigner leurs malades : le personnage du guérisseur doit savoir chanter, danser, jouer du tambour et déclamer...

Mais c'est seulement en 1950, durant le premier congrès mondial de psychiatrie, à l'occasion d'une importante exposition d'art plastique de malades mentaux, que sera fondée la Société internationale de psychopathologie de l'expression.
 

Au cours de ces thérapies, il s'agit avant tout de dépasser l'impossibilité d'exprimer par des mots les douleurs, les souffrances, ou les contradictions, de les transformer en une construction, une production qui aura souvent une valeur artistique.  
A QUI S'ADRESSE L'ART THERAPIE?

l'Art-thérapie s'est au départ adressée aux grands malades mentaux confinés dans les asiles psychiatriques ; ces patients ont en effet souvent du mal à exprimer verbalement leur souffrance intérieure.

De même pour les enfants soignés dans les institutions, le personnel soignant a vite compris l'intérêt des productions artistiques qui permettent par la création d'intégrer un sentiment de sécurité, de faciliter l'affrontement des deuils, des pertes et des séparations.


Mais l'art-thérapie peut s'adresser à tous ceux qui ne souhaitent pas entreprendre une thérapie classique ou une psychanalyse, comme une possibilité nouvelle d'accéder à des sentiments et des émotions refoulées.
Elle pourra s'avérer d'une grande aide chez les adolescents souvent réfractaires à la psychothérapie classique ou chez des toxicomanes, détenus ou marginaux pour qui la création d'une œuvre permet une revalorisation d'eux-mêmes.

Pour les psychanalystes, les œuvres d'art sont construites comme les rêves, les fantasmes et les mythes ; elles permettent ainsi d'accéder à la dynamique de l'inconscient.

Mais si la plupart des enfants sont invités à dessiner ou à modeler durant leur psychothérapie, il s'agit seulement d'un support pour mieux les comprendre et mieux communiquer avec eux, et non d'une thérapie par l'art.

Dans l'art-thérapie, il ne s'agit pas en effet de donner un sens, d'interpréter ce qui est créé (par exemple signifier que le rouge équivaut à de l'agressivité ou qu'un signe vertical représente un pénis), mais juste de lever des inhibitions et de faciliter l'expression. 

COMMENT CELA SE PASSE?

Les séances se pratiquent en individuel ou en groupe.


Si l'on prend l'exemple de la peinture, il ne va pas s'agir d'apprendre au patient à dessiner mais de l'aider à se laisser aller, à laisser faire sa main sans mobiliser son cerveau. On peut l'aider en proposant des thèmes comme un labyrinthe, un arc-en-ciel, une signature...

Une fois le processus enclenché, le patient est encouragé à poursuivre et à développer, sans jugement, un mouvement, une forme qui se répète et qui semble porteuse de sens.

Il peut ainsi parfois sauter aux yeux du patient un souvenir oublié, une émotion refoulée, une association d'idées significative. Le thérapeute a une fonction d'écoute.

Dans tous les cas, le patient est invité en fin de séance à parler de ce qu'il a ressenti durant la création, ce que cela lui a suggéré ou évoqué. 

Quelle approche choisir si l'on décide de suivre ce mode de psychothérapie ?

 

  •  Les Arts plastiques sont le plus couramment utilisés ; la peinture, le modelage, le collage ou la photo vont porter les traces concrètes des problématiques des individus ; les œuvres seront comme des métaphores d'un questionnement intérieur, qui permettent de se mettre à distance puis d'en prendre conscience.

 

  •  Le théâtre et la danse mettent en jeu le corps et permettent la mise en scène des conflits intérieurs, exorcisant ainsi les angoisses, les peurs, les deuils et les frustrations.

 

  • Avec les marionnettes, les masques et le maquillage, on peut donner une voix aux différentes figures de l'inconscient, donner concrètement la parole à des éléments refoulés et, puisqu'il s'agit d'un jeu, détourner les inhibitions qui empêchent l'expression des conflits.

 

  •  La musicothérapie est un travail sur les vibrations et sur le corps à travers le rythme de la musique; elle ouvre de nouvelles voies de communication, développe la créativité et permet de se réapproprier son corps.

 

  •  La créativité poétique et littéraire est également reconnue pour son efficacité thérapeutique ; des journaux sont souvent l'émanation de clubs thérapeutiques autogérés par les patients qui rédigent et diffusent leur propre support. 



Quel type de praticien choisir?

L'art-thérapie est le plus souvent pratiquée par des psychothérapeutes qui se sont perfectionnés dans cette voie ou par des infirmiers, des éducateurs, des paramédicaux qui ont acquis une expérience dans les institutions spécialisées.

Les thérapies peuvent se dérouler dans un cadre public comme dans un cadre privé : il vaut mieux alors bien se renseigner sur la personne que l'on consulte.

En effet, il n'existe pas à proprement parler de diplôme d'art-thérapeute.

Il existe des instituts qui fédèrent les différentes approches comme la Fédération nationale des arts-thérapeutes ou le Centre d'étude de l'expression et des écoles consacrées à telle ou telle approche comme la Musicothérapie ou la Scénothérapie. 

Les points forts et les points faibles de la méthode :

 

  • Peindre pour prendre conscience de ses contradictions, danser pour dédramatiser ses conflits en instituant des espaces créatifs, ces approches contrastent avec le contexte souvent rigide des prises en charge psychothérapiques habituelles.

     

  • En agissant à la fois au niveau psychologique, au niveau social du fait des pratiques de groupe, et au niveau physiologique avec la mise en jeu directe du corps, l'art-thérapie peut suffire à aider ceux qui recherchent un épanouissement personnel, une meilleure connaissance de soi.

     

  • Mais si les effets thérapeutiques des séances sont certains, ce sera dans la plupart des cas en association avec un traitement psychologique ou psychiatrique; ainsi l'art-thérapie apportera une grande aide, en précédant, en accompagnant ou en suscitant des psychothérapies plus traditionnelles. 
  •  

    • Les livres :

      Jean-Pierre Klein
      L'art-thérapie
      Ed. PUF, coll. Que sais-je ?, 1997

      F. Lefebure 
      Le dessin de l'enfant. Le langage sans parole
      Ed. Masson, 1993 


      Source: www.france5.fr/psyche/

     Pour aller plus loin: 
    L'important ce n'est pas ce qu'on dit, mais la façon dont on le dit.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ganaelle - dans ART THERAPIE
commenter cet article

commentaires

Canopée 10/12/2008 21:20

woua quel parcours, ça donne envie ^^
voilà mon adresse de blog:
http://souslacanopee.over-blog.com

en te souhaitant bon courage pour tous tes projets. je viendrais faire un tour sur ton blog de temps à autres

Canopée 05/12/2008 20:54

'Lut !!
J'arrive au terme de ma formation en art-thérapie à la fin de l'année.
De la plupart des blogs parlant de cette discipline, tu es le seul avec qui je suis en adéquation.
La plupart du temps, les personnes s'y intéressant ne connaissent pas réellement le sujet.
Alors je ne sais pas si de ton côté tu as étais formé au métier d'art-thérapeute (mais apparement non à la lecture de ton profil), mais en tous cas ta façon de l'expliquer est vraiment bien et donne une très bonne définition.
:)
est-ce que tu accepterais que je te mette en lien sur mon blog?

Ganaëlle 06/12/2008 18:10



Bonsoir, 
Merci pour ce commentaire encourageant!
Il est vrai que sur internet on trouve de tout...

j'accepte volontiers ta proposition, c'est toujours intéressant de faire des liens! je serais d'ailleurs ravie d'avoir l'adresse de ton blog, histoire de te rendre
la pareille! 
Pour info, je suis musico-art et somato thérapeute, j'ai suivis une formation a l'EEPSSA: (Ecole Européenne de Psychothérapie Socio-Somato Analytique).. Je suis en cours de formation de
psychothérapie Humaniste... Je vais ensuite me former en Transpersonnel Jungien... 

A bientôt, 
Ganaëlle



Ln 19/11/2008 14:03

vraiment très intéressant, bon courage

Présentation

  • : Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • : Psycho-somatothérapeute, Musico et Art-thérapeute, Analyste, formation universitaire + Ecole Européenne des Psychothérapies Socio-Somato-Analytiques. Sur ce blog, vous trouverez des informations concernant l'Art et la Psychothérapie, des liens utiles, que des articles concrets et sérieux, des stages...
  • Contact