Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 15:27

Le rêve social, ou "Social Dreaming": une pratique analytique transpersonnelle.

Description :

La méthode n'est pas Freudienne car il ne s'agit pas de soulever les questions oedipiennes vécues par le rêveur. Un "Rêve Social" se déroule avec plusieurs rêveurs simultanéments, pouvant aller de 6 à 100 personnes, mais en moyenne cela se pratique avec 30 personnes. Il s'agit donc d'une méthode thérapeutique de groupe. Les séances, appelées "Social dreaming matrix", durent 1h. La limite de temps est strictement gardée.

Principe : 


Les personnes se positionnent en groupe, assises à même le sol, souvent en cercle. Certains thérapeutes la pratiquent en spirale avec des repères clés concernant les personnes positionnées au centre, en milieu et en sortie de spirale.

Pendant une séances, 3 personnes vont exprimer chacune un rêve. Les rêves sont développés par les membres du groupe. La technique utilisée est l'association libre : chacun est libre de prendre la parole à tout moment pendant la séance. A partir du moment où un rêve est exprimé dans la matrice*, il lui appartient. C'est-à-dire qu'il cesse d'être une propriété personnelle au rêveur, mais qu'il appartient à chaque membre du groupe, pouvant ainsi recouvrir autant de formes d'interprétations possibles qu'il y a de membres.

*Le terme "Matrice" a été introduit dans la psychologie par Foulkes SH.

Objectif :

Le but d'une Social Dreaming Matrix est de transformer la pensée des rêveurs par le biais de la libre asssociation, de manière à établir des liens entre les rêves exprimés pendant la séance. Ainsi ressort au final une nouvelle forme de reflexion et de pensée, amplifiéecar appartenant à l'ensemble du groupe. La prise de connaissance du rêve s'appel "le focus".

Les connaissances sont de trois sortes :

La connaissance du monde inanimé qui s'exprime à travers les mathématiques, la physique qui consiste à faire usage de métaphores mathématiques et mécaniques, et la logique formelle.

-  La connaissance du monde organique exprimée en biologie qui est liée à l'utilisation de la logique de l'évolution et des métaphores organiques et dialectique.

-   La connaissance du monde personnel, qui est la forme la plus haute et la plus complète de la connaissance car étant liée à la connaissance mutuelle des deux personnes. Cette connaissance personnelle comprend le matériel et l'organique. Ils sont des éléments essentiels de connaissance personnelle, mais la vie personnelle ne peut pas être réduite à eux.

Les deux premiers types sont des connaissances "sur", mais la troisième est la connaissance "de". La connaissance "de" est arrivée n'est possible qu'à travers la perception des sens, et donc est plus qu'un savoir intellectuelle. A travers les sens, les êtres humains prennent conscience du monde et la cultivent à travers leurs émotions.

LIRE LA SUITE : http://web-therapie.fr/articles?id=2

Partager cet article

Repost 0
Published by Ganaëlle Stride - dans ART THERAPIE
commenter cet article

commentaires

Julien Faugeras 29/06/2017 11:44

Article très instructif.

Présentation

  • : Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • : Psycho-somatothérapeute, Musico et Art-thérapeute, Analyste, formation universitaire + Ecole Européenne des Psychothérapies Socio-Somato-Analytiques. Sur ce blog, vous trouverez des informations concernant l'Art et la Psychothérapie, des liens utiles, que des articles concrets et sérieux, des stages...
  • Contact