Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 14:34

En préparation :

  • Septembre 2009, attestation de formation à l'EEPSSA : Psycho-somatothérapeute pratiquant l'analyse intégrative, spécialisée en Art-thérapie.
  • Septembre 2009: c'est la rentrée au Centre de Création Artistique de Saint-Donat. J'y anime cette année des cours pour adultes les vendredi soirs de 18h30 à 20h30, sur le thème des couleurs : pratique, symbolique et appropriation des couleurs dans la vie de tout les jours
  • Des ateliers pour enfants auront lieu les mercredi matin de 10 h à 12 h au CCA
  • Des stages sont prévus en période de vacances scolaire, à la journée au CCA. (tout public)
  • Intervention à la journée en Art thérapie, Association SOS Inceste, Grenoble,
  • Formatrice SMLJ Formation et intervenante sur site en gestion de crise.
  • Soutien moral dans la région Drômoise pour divorce.fr

Actuellement

  • Soutien moral téléphonique, séparation, divorce, deuil... Divorce.fr, Added Life Value (depuis Aout 09)
  • Interventions à la journée en Art thérapie et Thérapie par l'écriture, avec Benoit Avice, Psychothérapeute, auprès d'enfant précoces en difficulté affective, juin 09. (d'autres dates sont en cours)
  • Accompagnement individuel en développement personnel, avec travail corporel, peinture et écriture, depuis Mai 2009 à ce jour.

Depuis 2001

  • Conférence "L'Art Thérapie et la maladie d'Alhzeimer : les bienfaits des couleurs" CLIC Drôme Nord, Châteauneuf de Galaure. Juin 2009
  • Conférence "Les couleurs de l'Arc en Ciel : Symbolique à travers les âges et les civilisations", Espace Arc-en-Ciel, Romans sur Isère. Janvier 2009
  • Ateliers "l'énergie des couleurs, intégration physique et psychique", travail psycho-corporel en groupe, avec pratique de la peinture, écoute musicale, relaxation et verbalisation. Espace Arc-en-Ciel, Romans, Janvier à Juillet 2009.
  • Inetervention auprès de l'association "la pose" de Romans (Groupe d'Entraide Mutuel) salariée par ODIAS Valence, 2007.  Vie quotidienne auprès de jeunes adultes souffrant de troubles psychiques (principalement sckizophrénie) au sortir de l'hopital de jour. Aide au quotidien pour la recherche d'emploi, de logement, préparation des repas, écoute, soutien, conseil, accompagnement des personnes dans leur démarche de mise en place d'un local informatique et d'ateliers créatifs : théâtre, peinture, écriture, relaxation, musique...
  • Création et animation d'un atelier de peinture au foyer de vie "les hirondelles" de Peyrins, auprès de personnes âgées déficientes, 2005
  • Enseignante en Arts Plastiques Contractuelle auprès de l'Accadémie de Grenoble, 2001 à 2007.  Classes de niveau collège, et Unité Pédagogique d'Intégration (UPI)

Avant 2001

Travail personnel et psychothérapeutique avec pratique de la peinture, du dessin, de l'écriture, de danse, du chant, et du théâtre.
Expositions personnelles et en groupe, décors d'une pièce de théâtre (commande particulière) dans la région Nord/Pas-de-Calais.

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans PSYCHOTHERAPIES
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 09:00


La
Kundalini...Mouvement de la Vie!


  
la couleur rouge, le niveau physique.

Le temps et espace de la couleur rouge est le niveau de conscience du "ici maintenant" le passé est oublié et le futur n'est pas important car toute l'expérience est la manifestation des stimulations du niveau physiologique du moment ou l'action se déroule, dans cet état. Il est difficile d'apprendre par notre vécu ou nos expérience passées ou nos erreurs et le futur n'est pas immédiatement important et l'activité n'est pas dirigée ni planifiée. Ce centre est orienté par l'énergie de l'union physique, le sexe, nous créons une situation ou image physique qui apportent l'excitation et la stimulation des sens surtout du toucher corporel, l'accouplement, etc... Ce niveau de conscience peut aussi s'appliquer à changer la société en détruisant ce qui ne peut pas satisfaire l'être humain. Pour que ceci soit positif dans la manifestation nous avons besoin des autres niveaux de centres d'énergies.

 
La couleur orange: Le niveau social

Ce centre d'énergie va plus loin que le rouge ou physique car il prolonge les actions et les effets dans le futur, le passé n'est pas important face au futur. Ce temps comme exemple, le politicien qui oublie ses erreurs ou inconsistances passées en croyant qu'il peut changer le présent pour améliorer le futur. Mais parce que le présent est toujours en changement, le futur d'hier n'arrive jamais, les promesses sont facilement faites et oubliées. Notre éveil de conscience est limité aux facteurs sociaux et l'image et l'ambition sont centrés sur l'image sociale. Ce chakras ou centre crée le désir sublime des contacts sociaux dans la société avec des individus, ceci est atteint soit par la politique afin d'encadrer des croyances, parfois l'orgueil et l'image sont le motif de ces élans qui amènent à créer des cadres ou formes sociales.

 
La couleur jaune: Le niveau intellectuel

Ce niveau de conscience inclut le passé, présent, futur. Les événements sont perçus comme se déroulant à travers le temps où chacun semble se dérouler l'un après l'autre. C'est la conscience et le temps basés sur la logique. C'est une évaluation objective de la manière dont les évènements semblent changer, c'est la conception de la Loi de Cause à Effet (causalité) qui se déroule dans ce principe Luciférien ici sur cette planète. Ce niveau de conscience est aussi analytique car les séquence d'expérience demandent un ordre et une mémoire (rappel) des expériences présentes et futures comme un agencement de formes anticipées à travers le temps d'une cause à effet constantes et continues ce qui semble être le but que tout arrive dans une séquence planifiée de causalité constante et présente. Ce niveau analyse les évènements comme une suite logique de développements d'évènements qui forment un tout; exemple:Le scientifique qui essaie d'agencer dans un ordre logique toutes les pièces ou morceaux afin d'en arriver à une conclusion globale du tout, mais il est impossible de connaître le tout en regardant les parties: Gestalt qui définit la limitation de la logique.

 
La couleur verte: Le niveau de sécurité.

Ce niveau de conscience inclut le passé, présent et futur comme la couleur jaune, mais ne sont pas en séquences ou se suivent, mais le passé peut aller directement dans le futur sans passer par le présent. Ce niveau est dépendant du besoin d'accomplissement de la base pour une stabilité ou un équilibre constant. Ceci se manifeste dans la forme de sécurité financière, matérielle ou émotionnelle, la reconnaissance, la confirmation et le respect personnel. Ce niveau d'équilibre est atteint par l'individu lorsqu'il expérimente ce sentiment de bien être, où le niveau physique matériel ou sexuel provoque l'excitation, où le niveau social ou orange a besoin du contact humain et le niveau mental, de la stimulation. Le niveau sécurité du vert inclut tout cela dans le besoin de sécurité. Ce niveau va centrer l'attention où le niveau de besoin est plus marqué soit financier, émotionnel, tout dans sa mémoire se rapportera au plus urgent selon la valeur dominante du passé, du présent pour le futur, beaucoup de puissance est développée à ce niveau pour atteindre des buts.

 
La couleur bleue: Le niveau conceptuel

Ce niveau de conscience se situe dans le passé. Afin de pouvoir comprendre le présent et le futur, le tout doit être comparé avec les expériences du passé. Ceci est très important pour les gens âgés où la nostalgie et leurs sentiments remplissent leur mémoire de ces souvenirs au lieu de se creuser la tête avec le futur où la mort et l'inconnu les attendent. C'est aussi le cas de ceux ou celles qui s'agrippent à la tradition ou au conservatisme au lieu d'accepter le changement, soit au niveau politique, religieux, social ou économique. Le seul moyen pour une personne dont ce niveau est dominant est de l'intégrer petit à petit avec les expériences du passé, car tout évènement qui ne peut être relié ou synthétisé avec le passé, sera immédiatement rejeté. Exemple: dislocation ou bris de noyau familial, rejet ou conflit religieux, tout ce qui peut briser le niveau émotionnel des autres, défi de l'autorité établie, etc.. Le même phénomène se manifeste au niveau scientifique lorsqu'une nouvelle théorie est rejetée par d'autres scientifiques (action de résister au changement). C'est le point de valeur du philosophe qui essaie de conceptualiser tout l'ensemble en synthétisant toutes les parties en employant le niveau intellectuel (le jaune) pour pouvoir le communiquer etc...

 
La couleur pourpre: Le niveau intuitif

Ce niveau de conscience se situe dans le futur car toute les expériences du moment sont orientées vers le futur, aller au delà du connu actuel, de dépasser constamment tout ce qui est connu et accepté dans ce monde conscient. Le passé ne signifie rien et le présent est parfois absent comme expérience actuelle. Tout est relié au futur et le présent est oublié, ceci crée un énorme stress sur les autres personnes qui ne comprennent rien à ces individus du futur. La conscience imaginative du violet ne comprend pas non plus pourquoi le pourpre est tellement vague dans l'imagination de rêves dépassant les formes de compréhension car tout est abstrait dans le pourpre où même l'image est souvent absente. Ce niveau du pourpre a toutefois des sensations extrasensorielles car ils sont hypersensibles et peuvent développer par exemple la télépathie, la clairvoyance, etc... C'est à ce niveau que le monde scientifique rejette ces disciplines, car leur monde scientifique en est un de limitations qui inclut l'induction et la déduction ou l'analyse et la synthèse. Mais, les deux sont démontrés par les analystes (jaune intellectuel) et les synthétiseurs (bleu conceptuel) et par le créateur de thèse abstraite (le pourpre). La frustration de ce niveau est que le futur est lent à se manifester.

 
La couleur violette: le niveau imaginatif

Le niveau de conscience du violet inclut tous les temps, passé, présent, futur et peut vivre l'expérience d'endurance du passé et du futur comme l'éternel présent qui est ici et maintenant. La distorsion continuelle du temps chronologique du présent moment veut dire que notre imagination intuitive est perdue dans d'autres temps. Ce qui veut dire aussi que les temps éloignés du passé et du futur peuvent être amenés dans le temps présent. Les mystiques et les visionnaires ont cette habileté de définir les visions, les rêves, les songes et les symboles de tous ces phénomènes ici maintenant, les poètes, les peintres et les artistes peuvent visualiser ces images, ces sensations et ces visions de ce qui a été dans le passé et sera dans l'avenir. La créativité et l'imagination peuvent être communiqués dans d'autres niveaux de réalité. Cependant, la poussée à s'identifier au principe vital de tout ce qui existe au niveau esthétique et positif d'expression devient frustré et frustrant dans un monde qui ne correspond pas à la créativité, le créateur peut s'exiler dans son imagination et distortionner le temps en créant un monde de fantaisie et de fées utopiques en se servant du charme dont il aurait besoin à l'identification de sa fantaisie. Le désir d'une relation magique avec des amis peut être créative comme elle peut aller dans l'irréelle ou la fantaisie. Mais si cette magie est intégrée dans d'autres domaines de réalité, il y a possibilité d'aller dans les pensées d'autrui, sentiments ou sensations, ce qui rend plus difficile pour ces personnes de s'intégrer dans la société.

Toutes les couleurs sont les aspects de l'énergie universelle. La lumière de la conscience. Toutes ces énergies ont une fréquence vibratoire en relation avec ce qui est constant par définition. Au delà de cette fréquence relative règne probablement l'Absolu. Mais cet absolu ne peut pas être capté ou contenu par des moyens relatifs comme sur ces sept (7) bandes de niveau de conscience. Chaque fréquence vibratoire comme niveau de conscience n'est que la force vitale ou l'esprit, qui vibre à ces différentes fréquences. Ceci se manifeste naturellement en haussant le taux vibratoire de nos chakras afin de devenir plus conscient mais toujours dans l'équilibre total de l'ensemble.

Source: Christopher Hills, Energy, matter and form 

 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 10:41

Voici le lien d'un site remarquable où il et possible de visualiser des vidéos d'enfants en action pour chaque étapes du développement sensori-moteur, cognitif et psycho-affectif.

A voir absolument !

 
http://rea.ccdmd.qc.ca/ri/developpement/resultat.asp?action=seq_vid



Un autre site propose une description brève et simple du développement de l'enfant de 0 à 12 ans :

http://www.lueur.org/textes/developpement-psychologique-enfant.html


Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans PSYCHOLOGIE
commenter cet article
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 09:33

Colorier, peindre, mettre des couleurs sur un dessin.

Plutôt rouge, marron, jaune…
pourquoi les enfants utilisent majoritairement une couleur plutôt qu’une autre ?

Bien qu’ayant toute une palette de couleurs à leurs dispositions, les enfants ont souvent des couleurs préférées pour dessiner et colorier.
Aux feutres, crayons de couleurs ou à la peinture, leurs dessins se ressemblent. Pourquoi ?

 

 

Les principales couleurs utilisées par les enfants sont le bleu, le rouge, le jaune et le vert.
Jusqu’à l’âge de deux ans, les enfants s’orientent généralement plus volontiers vers le bleu, le marron et le noir parce que ce sont les couleurs qui laissent le plus de traces sur une feuille de papier blanc.

 

Parcourons la palette de couleurs et découvrons la signification de leur utilisation.
Il convient de préciser que cette observation ne doit pas être effectuée sur la base d’un seul dessin mais sur un ensemble de coloriages ou tracés afin de dégager les couleurs que l’enfant utilise le plus sur une période de temps prolongée.

 

Le bleu
Cette couleur indique le calme, la contemplation.
L’enfant qui utilise en priorité la couleur bleue communique son besoin de respecter son rythme. C’est un enfant qui n’aime pas se sentir sous pression et préfère prendre le temps de faire les choses.

 

Le vert
Le vert représente le point central d’équilibre entre les tons froids et les tons chauds.
Il indique la tension de la croissance, un état d’âme particulier qui sert à franchir une étape. S’il est utilisé trop intensément, il peut révéler un sentiment d’insécurité de l’enfant.

 

Le jaune
Cette couleur vive communique le besoin de l’enfant de rester avec les autres ; c’est la couleur des enfants qui ont une grande joie de vivre, sont souriants et agréables.
Un enfant qui utilise quasiment uniquement le jaune, ou le jaune associé au rouge peut être un peu superficiel, manqué de réflexion et à la recherche constante de jeux et d’aventures.

 

Le rouge
Le rouge représente la consommation d’énergie donc le dynamisme. Il est typique des enfants qui ne s’arrêtent jamais, qui aiment le mouvement et la compétition.
Trop de rouge peut indiquer un comportement agressif ou hyperactif.

 

Le marron
C’est la couleur de la terre, de la renaissance et de la joie de vivre.
L’enfant qui utilise beaucoup de marron traduit souvent une envie de se sentir bien physiquement.
C’est souvent une couleur qui ressort chez les enfants souffrant de maladies lourdes ou longues.

 

Le noir
Le noir représente l’opposition, le non typique de l’enfant de 2 ans. C’est donc un symbole de rebéllion et d’inquiétude.
L’enfant qui utilise principalement le noir se trouve dans une phase d’opposition aux autres. Cette phase ne dure jamais très longtemps.

 

Multicolore
Les enfants qui utilisent toute la palette de couleurs sans préférence et qui de plus occupent tout l’espace de la feuille, sont généralement des enfants bien dans leurs baskets, et qui ne présentent pas de difficultés de communication avec leur entourage.
Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans PSYCHOLOGIE
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 08:28

Paru le -
19/07/2009

source : 
http://www.maxisciences.com/art-th%E9rapie/l-art-therapie-en-soins-palliatifs_art2894.html


France - Le service de soins palliatifs du centre hospitalier de Lyon-Sud a développé un atelier de médiation par l’art-thérapie. Il vise à intégrer les activités artistiques dans le cadre des soins administrés aux patients.


L’atelier baptisé
 « Le rêve d’Astrid » offre aux patients en fin de vie le moyen de partager leur douleur autrement et de se situer face à cette souffrance, notamment pour les malades qui peinent à s'exprimer avec les mots. L’art leur permet de reprendre confiance en eux-mêmes et de ne plus se sentir uniquement considérés comme l'objet de soins.
L’art-thérapie s’adresse aussi aux familles des malades. Les pinceaux et couleurs deviennent des outils de dialogue entre le malade et ses proches. Ces ateliers sont filmés pour offrir aux familles un souvenir réconfortant de leur parent affaibli.

Cet atelier est né grâce à Astrid, une patiente du service, qui a souhaité en 2006 pouvoir peindre à l’hôpital. Wadih Rhondali, interne en psychiatrie, s’est formé à l’art-thérapie en constatant les bienfaits de la peinture sur sa patiente. Depuis, les séances sont intégrées à la vie du service. Les patients ont le choix entre ateliers thérapeutiques de peinture ou de musique. Les tableaux reflètent l’état d’esprit des patients, leur souffrance, leur vie en général, et sont exposés dans les couloirs du service.

L'atelier permet aux patients en fin de vie d'exprimer une douleur que les mots ne savent parfois pas traduire et de se situer face à elle. Il s'adresse plus particulièrement à des malades renfermés, qui arrivent mal à verbaliser. Ainsi cet homme désocialisé, mutique, qui a repris confiance en lui et que toute l'équipe a vu se détendre. « Le patient n'est plus un objet de soin, mais devient un sujet, la qualité de la relation s'améliore pour devenir d'égal à égal », explique Wadih Rhondali, interne en psychiatrie, qui anime l'atelier d'art thérapie picturale.

L'art thérapie s'adresse aussi aux familles. Les enfants des patients en fin de vie dialoguent spontanément en maniant pinceaux et couleurs. Ils expriment leurs peurs, leur amour ou échappent tout simplement à une pression trop forte face à un parent très affaibli. Les ateliers sont filmés pour évaluer les séances. Les vidéos peuvent aussi devenir un souvenir réconfortant pour les familles. De la peinture ou des notes


Tout commence en 2006. Astrid, une patiente, demande à Wadih Rhondali s'il serait possible de peindre à l'hôpital. Constatant l'apaisement de sa patiente après quelques séances, Wadih décide de suivre une formation en art thérapie à Tours. Deux ans plus tard, il effectue plusieurs vacations dans le service de soins palliatifs, financées par la Fondation APICIL. Il termine actuellement une étude qualitative qui montre combien l'art thérapie peut réduire les symptômes douloureux.


Le service est désormais rythmé par la vie des ateliers. Selon leur personnalité, les patients, les proches se voient proposer un atelier thérapeutique de peinture ou de musique. Les soignants repoussent parfois un soin pour ne pas écourter la séance et participent parfois à l'atelier.


De nombreux tableaux, offerts par les patients, égaillent les murs du service. On s'étonne de la vivacité et de la gaieté des couleurs. Peu de tableaux expriment la souffrance, certains reflètent la colère, comme cette toile orange lacérée au cutter. Les thèmes mis en couleur évoquent parfois de façon symbolique la mort (porte ouverte, oeil), mais la plupart sont simplement figuratifs ou abstraits. Tous sont objectivement beaux parce que chargés de vie. L'art thérapie, en 2 mots.


Dans une thérapie classique, on utilise les mots pour dire son état, sa souffrance. Dans l'art thérapie, on se sert de la création (peinture, théâtre, danse, modelage, photographie, etc.) comme chemin vers sa propre intériorité et vers une transformation positive de soi.
APICIL : Une fondation contre la douleur


La fondation « APICIL contre la douleur » encourage et apporte son soutien financier aux acteurs et aux pratiques permettant une atténuation de la douleur des personnes. Elle s'est engagée à financer les ateliers d'art thérapie dans le service des soins palliatifs du CHLS pendant 3 ans (75 000€). Elle encourage également, grâce un don de 32 700€, la prise en charge de la douleur postopératoire chez les patients cancéreux à l'hôpital de la Croix-Rousse. Cette approche non médicamenteuse de la douleur se décline en un suivi psychologique, en relaxation, en toucher-massage, en résonance électromagnétique par simulation cutanée. La Fondation est ouverte à tous projets de lutte contre la douleur physique et psychique à tous les âges de la vie.


Plus d'infos et pour soumettre un projet : http://www.fondation-apicil.org

http://web.reseau-chu.org

 
Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 23:00

La Symbolique globale des couleurs :

La symbolique de couleurs se restreint souvent à l'utilisation des 12 couleurs pures associées aux centres énergétiques physiques (chakras) correspondants.

Les teintes lumineuses (dé-saturées) ou obscurcies (rembrunies) sont considérées comme des variable offrant une interprétation concernant l'état d'esprit de la couleur. Ces indications peuvent être précieuses mais ne peuvent être qu'un support diagnostique à apporter après un travail direct sur les couleurs pures. Il s'agit en effet de nuances dans la perception des couleurs.

Ainsi, une couleur apparaissant comme claire montre que la perception de cette couleur se fait sous un aspect «lumineux», «spirituel», concernant le chakra associé à la couleur pure.

Cette orientation renvoie au chemin de vie de la personne, ses CROYANCES, ses aspirations et ambitions, ses attentes, ses projets d'évolution et de développement personnel. (motivations profondes, source d'inspiration, mise en lumière des mécanismes schématiques etc...)

 

Si cette couleur est rembrunie, on considère que le chakra concerné est perçu dans une dynamique «obscurcie», «matérielle». Ceci renvois aux CONVICTIONS de la personne, ses soucis actuels, ses inquiétudes concernant son avenir, son approche concernant la vie matérielle. 

Il peut aussi s'agir des zones d'ombres concernant le passé, mécanismes de défense, blocages, traumatisme, reproduction de schémas inconscients non encore élucidés...

 

Le principe de base étant que le noir donne visuellement une sensation de lourdeur tandis que le blanc donne une sensation de légèreté.

 

Il s'agit ici de grandes lignes interprétatives. Il faut bien entendu replacer l'étude de la signification d'une couleur dans son contexte d'apparition ainsi que la culture de la personne. N'oublions pas que le noir est aussi la couleur du chic et du luxe, et que le blanc est la couleur du deuil dans certains pays!

 

Afin d'appréhender l'essence intime des couleurs, la symbolique de chacune d'entre elles est faite selon l'observation attentive de son apparition contextuel naturel dans les phénomènes physiques terrestres ou atmosphériques. Nous évitons ainsi toutes interprétations symboliques rapportée des archétypes socio-culturel temporels, religieux et géographiques, qui sont très variables selon les personnes et leurs origines socio-éducatives et religieuses. Mais leur connaissance est toujours intéressant et peut amener une discussion se rapportant à l'interprétation que nous faisons personnellement d'une couleur.
 

 

Face lumineuse (consciente)

Face obscure (inconsciente)

BLANC

Il résulte de la combinaison de toutes les couleurs du spectre. Symbolise la sagesse et le savoir.

Symbole de la virginité, il est aussi l'attente. « le blanc, c'est rien avant toute naissance, avant tout commencement » Kandiski.

NOIR

Dans sa phase lumineuse, le noir symbolise le centre de la terre et la fécondité, et aussi la sagesse et la prudence face à l'adversité.

Associé aux ténèbres, il symbolise l'angoisse, la tristesse, la mort. Tout comme la nuit précède le jour, il marque aussi la promesse d'une énergie nouvelle.

VIOLET

Composé d'une égale proportion de rouge et de bleu, c'est ici le symbole de la tempérance, de la sagesse et de la réflexion. 

C'est aussi la couleur de la spiritualité, du mysticisme et du secret, du jugement, de l'autorité, des convictions et de la mort.

ECARLATE / ROUGE

Universellement considéré comme le symbole de la vie, le rouge écarlate évoque la force, l'intensité et la passion. Cette couleur incite à l'action et accroit l'énergie.

Le rouge symbolise le danger et la destruction. En psychologie, il représente les tendances agressives, la pulsion sexuelle et l'instinct combatif.

ORANGE

Point d'équilibre de l'esprit et de la libido, l'orange est lié à la résistance au stress, à la sensualité, au contact du toucher, à la joie de vivre, au mouvement et à la créativité. 

Utilisé immodérément, l'orange à tendance à surexciter les sens, il apporte alors à celui qui le contemple une sensation de stress, d'agitation, et d'énervement.

JAUNE

Couleur du soleil, le jaune est tonifiant. Il symbolise la lumière, l'intelligence, l'optimisme, la force et la jeunesse.

Il évoque aussi dans son côté sombre le "souffre du diable", l'orgueil, le cynisme, l'adultère, l'aveuglement et la trahison.

VERT POMME /

VERT FORÊT

Couleur du règne végétal et du printemps, le vert pomme est le symbole de renaissance et d'espérance. Il inspire la jeunesse et la bonne santé. C'est la couleur de la souplesse, du lâcher prise, de la tolérance

Le vert sombre s'oppose à la vie et symbolise la moisissure. Au moyen-âge le vert sombre était maléfique, associé au diable, évoquant la ruse et le mensonge. Il symbolise aussi la solitude.

VERT TURQUOISE /
BLEU CYAN

Symbolise la transformation, les phénomènes éphémères, le renouvellement, l'assainissement, le besoin d'air, l'oxygénation.

Obscurcies, ces couleurs symbolisent la pollution, l'étouffement, le manque d'hygiène et l'accumulation des éléments toxiques.

 

BLEU OUTREMER /

BLEU NUIT (INDIGO)

Symbole de la sérénité, du calme, renvoie à l'espace et à l'évasion, au sommeil, à la méditation.

Obscurcie, ces couleurs sont angoissantes, froides immatérielles et monopolisent l'infini.

ROSE / MAGENTA

Symbole de la beauté, de l'amour, et de la délicatesse, cette couleur renvoie aussi à l'idée de légèreté.

Souvent associée à la candeur et à la fragilité, une connotation « glamour » donne au rose un sentiment d'immaturité.

MARRON /

BRUN

Couleur de la terre, les couleurs brunes évoquent le concret, et nous parlent de nos désirs. Dans la symbolique des rêves il traduit le besoin de sécurité.

Symbole de la dégradation, de la boue, c'est aussi la couleur de la pauvreté et de l'humilité.

GRIS

Mélange subtile du blanc et du noir, le gris symbolise la neutralité et l'équilibre. Il est associé à la sagesse et au savoir des anciens.

C'est aussi la couleur du brouillard, dans lequel on se perd. Le gris souligne dans sa phase obscure, l'errance, la mélancolie, et l'anxiété.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 22:58

La chromothérapie est une méthode d’harmonisation et d’aide à la guérison naturelle des maladies par les couleurs. On octroie aux couleurs des propriétés curatives différentes selon le degré de chaleur qu’elles symbolisent. C’est une source énergisante qui peut agir en tant que mesure préventive pour éviter la chute dans des maux de toutes sortes.

Le cercle chromatique

Le cercle chromatique est composé de douze couleurs correspondant chacune à des parties différentes de l’anatomie. A l’instar de l’acupuncture, les aiguilles sont remplacées par un rayon de couleur qui est dirigé sur les points névralgiques. Il s’agit de stimuler le point d’énergie et de le remettre en route grâce à la propriété spécifique de chaque couleur.

Voici sommairement les vertus que l’on associe aux couleurs les plus utilisées :
- Le violet pourrait purifier le sang, éliminer les toxines, désengorger le foie, stimuler le bon fonctionnement de la rate.
- L’indigo serait idéal dans les cas de 
maux de tête d’angine ou de rage de dents grâce à son pouvoir anesthésique.
- Le bleu serait utile dans les moments de crampes et aurait un effet sur les maladies inflammatoires et sur les gens souffrant de pression artérielle.
- Le vert serait efficace pour prévenir l’insomnie et les 
troubles sexuels 
- Le citron et le jaune auraient des effets bénéfiques sur la concentration et toute forme de
stimulation cérébrale 
- Le orange serait très efficace contre les problèmes liés au disfonctionnement de la thyroïde et agirait contre les douleurs musculaires, arthritiques et lombaires.
- Pour finir, le rouge agirait dans la stimulation du système sanguin et serait recommandé aux personnes manquant d’énergie.

Est-ce que ça marche ?

La chromothérapie est une technique de médecine douce ce qui implique une totale adhésion du patient à ce genre de pratique. Le but étant de suggérer au corps, de trouver et de déclencher ses propres moyens de guérison. Une attitude positive est nécessaire pour obtenir un résultat. De plus, le thérapeute n’étant qu’un intermédiaire, il est tout à fait envisageable pour le patient d’exécuter une chromothérapie à la maison. Il suffit de se fournir une lampe halogène et de filtres de couleurs. Comme ce type de thérapie ne nécessite pas de manipulations complexes, elle est totalement sans danger. Une simple prise de connaissance des vertus de chaque couleur grâce à une documentation adéquate, une totale adhésion au processus et une grand motivation pour suivre le traitement régulièrement, et vous voilà autonome pour la chromothérapie à domicile.


source : http://www.massage-zen-therapie.com/chromotherapie.html
 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 04:53
Selon une étude récente réalisée par les chercheurs :
Certaines couleurs sont plus susceptibles de provoquer crises d'épilepsie:
 
Les chercheurs ScienceDaily (le 27 septembre 2009) - ont découvert que les cerveaux des personnes épileptiques sont plus ordonnées que les non-épileptiques et également que certaines couleurs semblent plus susceptibles de causer des crises.
En 1997, plus de sept cents enfants au Japon aurait été victime d'une attaque d'épilepsie en regardant un épisode d'une bande dessinée populaire. Cela a été diagnostiqué plus tard comme un cas d'épilepsie photosensible (une sorte d'épilepsie causée par un stimulus visuel) déclenché par un segment particulier de la caricature contenant un stimulus scintillement coloré. Récemment, en 2007, des séquences vidéo d'animation et la promotion des Jeux olympiques de 2012 à Londres ont reçus des plaintes similaire de certains téléspectateurs. 
En raison de l'étendue des usages de la télévision et des jeux vidéo, il est important de détecter les paramètres cruciaux visuelles dans le déclenchement de l'attaque d'épilepsie. Des lignes directrices communes sont disponibles sur les paramètres spécifiques des stimuli visuels et spatiaux : fréquence de passage, le contraste de relance, schémas, etc...
Toutefois, en dépit de l'omniprésence des écrans couleurs et matériaux visuels, on connaît très peu de choses sur la relation entre la couleur des combinaisons (chromaticité) et la photosensibilité. En outre, il n'est également pas connu avec précision comment les réactions du cerveau des patients épileptiques en comparaison à un cerveau sain contre de tels stimuli colorés.

Dans une étude publiée dans la revue "PLoS ONE" le 25 Septembre dernier, des chercheurs dirigés par Joydeep Bhattacharya au Goldsmiths, Université de Londres, ont enquêtés sur les rythmes cérébraux de la photosensibilité contre scintillement chromatique combinatoire dans neuf contrôles adulte, d'un groupe de patients souffrants d'épilepsie photosensible non médicamentés, deux groupes de classes d'âge témoins appariés, et un autre groupe de patients ayants un traitement médicamenteux. 

Leurs résultats montrent que lorsqu'il est perturbé par des stimulations potentiellement capable de provoquer des crises épileptiques, le cerveau humain sain parvient à maintenir un non-déterministe, éventuellement, un état chaotique avec un haut degré de désordre, alors qu'un cerveau épileptique représente un état très ordonné qui lui confère une tendance à l'hyper-excitation.
Leur étude a davantage montré comment la complexité qui sous-tend la dynamique du cerveau pourrait être modulée par certaines combinaisons de couleurs plus que l'autre, par exemple, un stimulus rouge-bleu tremblotant provoquera plus de causes générales d'excitation corticale que le rouge-vert ou bleu-vert.
 
Dr. Bhattacharya a déclaré: «Ces résultats soutiennent l'hypothèse de la décomplexification selon laquelle un cerveau sain est plus complexe qu'un cerveau pathologique». 
Toutefois, il ajoute: «Il est important d'étendre la recherche avec un plus grand nombre de patients à trouver à quel point ces statistiques et les mesures de la complexité appliquée dans le présent document aurait le potentiel de diagnostic." 
Les autres chercheurs de l'équipe sont Mayank Bhagat, gunaratana Bhushan, Goutam Saha de l'Indian Institute of Technology (Kharagpur, Inde), Katsumi Watanabe de l'Université de Tokyo, et Shinsuke Shimojo du California Institute of Technology. 

Journal de référence: 
Bhagat M, Bhushan C, Saha G, Shimjo S, Watanabe K, et al. Investigating réponses cérébrales Neuromagnetic contre Chromatic Flickering stimuli par Entropies Wavelet.

PLoS ONE 2009; 4 (9): e7173 DOI: 10.1371/journal.pone.0007173 
Adapté à partir de matériaux fournis par l'Université de Goldsmiths Londres.
 
Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans NEUROPSYCHOLOGIE
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 07:51

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 04:29


Nouvelles étude

28 septembre 2009 
Pour diffusion immédiate 
Contact: Barbara Isanski 
Association for Psychological Science 
(202) 293-9300 
bisanski@psychologicalscience.org
 



Vincent Van Gogh se coupa l'oreille.
Sylvia Plath se coince la tête dans le four.

L'histoire fourmille d'exemples de grands artistes agissant de manière très particulière. Ces artistes étaient-ils tout simplement fous ou brillants?

Selon une nouvelle recherche signalée dans "Psychological Science", une revue de l'Association for Psychological Science, peut-être les deux!

Afin d'examiner le lien entre la psychose et la créativité, le psychiatre Szabolcs Kéri de l'université Semmelweis de Hongrie à centré ses recherches sur neuréguline 1, un gène qui joue normalement un rôle dans une variété de processus du cerveau, notamment le développement et le renforcement de la communication entre les neurones. Toutefois, une variante de ce gène (ou génotype) est associée à un risque accru de développer des troubles mentaux comme la schizophrénie et le trouble bipolaire. 

Dans cette étude, les chercheurs ont recruté des volontaires qui se considéraient comme très créatif et accompli. Ils ont tout d'abord prélevé des échantillons de sang. Les volontaires ont ensuite subi une batterie de tests, y compris des évaluations de l'intelligence et de la créativité. Pour mesurer la créativité, les volontaires ont été invités à répondre à une série de questions inhabituelles (par exemple, "à supposer : même si les nuages avaient des chaînes qui leurs sont rattachés, qui pendent vers le bas sur la terre. Que se passerait-il?"). Ils ont ensuite été mesurées sur la base de l'originalité et la flexibilité de leurs réponses. Ils ont également complété un questionnaire concernant la durée de vie de leurs réalisations créatives.

Les résultats montrent un lien clair entre neuréguline 1 et la créativité: Les volontaires à la variante particulière de ce gène étaient susceptibles d'avoir des scores plus élevés sur l'évaluation de la créativité et aussi une plus grande durée de vie des réalisations créatives que des volontaires ayant une forme différente du gène. Kéri note que cette étude est la première à montrer qu'une variante génétique associée à la psychose ait certaines fonctions bénéfiques. Il observe que "les facteurs moléculaires qui sont plus ou moins associée à des troubles mentaux graves, mais sont présents dans beaucoup de gens sains ont un avantage qui nous permet de penser de manière plus créative."

De plus, ces résultats suggèrent que certaines variations génétiques, même associée à une mauvaise santé, restent en pool génétique d'une population si elles ont aussi des effets bénéfiques. 

# # # 

Pour plus d'informations sur cette étude,
contacter: Szabolcs Keri (szkeri@phys.szote.u-szeged.hu) 

Science psychologique est classée parmi les 10 premières revues de psychologie générale de l'impact par l'Institute for Scientific Information. Pour obtenir une copie de l'article «Les gènes de la psychose et créativité" et l'accès aux résultats d'autres recherches en psychologie scientifique,
communiquer avec Barbara au 202-293-9300 ou lui envoyer un mail: Barbara Isanski : bisanski@psychologicalscience.org 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans NEUROPSYCHOLOGIE
commenter cet article

Présentation

  • : Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • : Psycho-somatothérapeute, Musico et Art-thérapeute, Analyste, formation universitaire + Ecole Européenne des Psychothérapies Socio-Somato-Analytiques. Sur ce blog, vous trouverez des informations concernant l'Art et la Psychothérapie, des liens utiles, que des articles concrets et sérieux, des stages...
  • Contact