Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 16:11

L'art thérapie peut être un moyen de prévention pour les jeunes, ou les personnes en difficultés, une façon de s'exprimer, de développer la confiance en soi, l'estime, d'extérioriser une violence cumulée, grâce à des pratiques en arts plastiques, écriture, ou terre. 


Interventions sur demande ou en cabinet à Lyon ou Vienne 

personnes concernées : personnes en transition professionnel ou vivant une situation difficile au travail, personnes fragilisées ou avec un handicap psychique, jeunes, adolescents

L'art thérapie :

L'art thérapie, un complèment pour les adultes afin de leur permettre d'aller à la rencontre de leur labyrinthe intérieur, et de trouver peu à peu un chemin dans tous les méandres de leur vie et de celle en résonance avec leur histoire, un mode d'expression, une "approche autrement" pour "parler en images ou formes" de ses conflits intérieurs, des angoisses, des difficultés personnelles et des désordres émotionnels... Cette technique de travail personnel propose d'utiliser la création artistique ou corporelle pour exprimer ses sentiments et émotions refoulés. "Quand la parole ne peut dire, la création parle". nous dit M.Hélène P0NCET, art thérapeute, coach et formatrice.

En effet, le mot "psycho" n'est pas toujours accepté par les personnes, souvent dans une phase difficile de leur parcours, il n'arrive pas à verbaliser, la relation duelle avec un professionnel n'est pas toujours envisageable. L'art thérapie est une autre façon de passer ce cap, de donner du sens à son présent.

Le principe est de découvrir, de créer, de transformer la matière, et là se passe un transfert qui transforme l'individu par cette expression artistique ou corporelle. De sa souffrance naît une production artistique qui symbolise son histoire, ses blocages, ses possibles, le fil d'Ariane se tisse. Et un cap passe... 

Des séances de création en art plastiques, papiers collées, écriture, journal sont proposées, rien n'est imposer, aucun attente en arts plastiques ni en écriture est demandée, cette méthode est ouverte à tous, et permet un changement, au fil des séances, et de l'accompagnement du professionnel.

Une autre pratique en art thérapie :  Le "Journal de soi"©

Au cours des dernières années, l'art-thérapie est en évolution et prend un place dans différents interventions dans la prévention, la santé, le stress au travail, la médiation familiale, la gestion des conflits psychosociaux... Elle est maintenant proposée en séances individuelles et  à l'occasion de stages.

L'art thérapie avec le journal de soi peut aider à résoudre de multiples conflits intérieurs, tant émotifs qu'existentiels. L'approche par le journal créatif nous invite à la rencontre avec vous mêmes, par l'écriture, et le dessin imagé.

Cette approche vise à votre épanouissement, à l'expression de votre personnalité et de vos choix.
Au fil des séances, elles vous mettent dans un processus créatif, et une nouvelle expérience à la rencontre de vous même. L'appui de ce travail, proposé par M.H.. P0NCET, est basée sur un travail personnel dans le temps, une ouverture à vous connaitre, à savoir ce qui se passe en nous, à rencontrer ses blocages, ses questions, ses rêves et sa réalité pour retrouver sereinité et harmonie avec soi-même. Un travail entre conscient et inconscient, entre écriture et dessin, entre blocages et dé-blocages... 


Mme P0NCET copyright 2008 mahe.poncet at yahoo.fr

SOURCE http://www.lyon-communiques.com/communiques/l-art-therapie-moyen-de-prevention-c57716.htm

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 09:21

Cet article porte une larme.
C'est une vidéo déjà ancienne, mais qui représente vraiment les effets que l'art-thérapie peut avoir sur les gens. Dans cete vidéo, l'accent est mis sur des personnes de l'hôpital d'état du Mississipi et de leur service communautaires concernant un programme de traitement professionnel par l'art pour des personnes atteintes de maladie mentale. Il est difficile de nier, en visionnant cette vidéo, les avantages thérapeutiques de l'art. Le bénéfice thérapeutique de l'art est la création. Cette vidéo à été une source d'inspiration pour moi, et j'espère que vous l'apprécierez.



J'ai fais de mon mieux, certaines parties sont un peu difficile à comprendre. N'hésitez pas à ajouter toutes corrections dans les commentaires.

BILLY 

"Si ce n'était pas pour l'art, je ne sais pas ce que je ferais ..." 

Art ... J'ai fait beaucoup de choses dans ma vie, comme vous le savez, j'ai travaillé sur les voitures ... Je ne dois rien oublier, comme je l'ai fait quand je fais mes dessins. Je ne sais pas ... Si ce n'était pas pour l'art, je ne sais pas ce que je ferais parce que ... les voitures - elles rendent que maintenant je ne peux pas travailler et donc... Je déteste de me vanter sur l'art, mais c'est fantastique. Cela me détend. Cela me donne quelque chose à penser quand on arrête de le faire. Je pense à mon prochain coup je vais faire. Lorsque je dessine quelque chose, je ne tiens pas compte comme il exactement parce que je veux mettre quelque chose de différent. Vous savez que vous n'êtes pas certain ... tout le monde peut être un artiste. Mais cela aide d'avoir un but pour y aller. Vous allez me dire que je n'ai pas envie de le faire, je ne sens pas comme le dessin, mais une fois que vous le faites, vous ne pouvez pas obtenir à peine terminée qu'il "cause que ce sera beau".

VALERIE 

«Art Services m'a vraiment aidé." 

Je vous dis ... services art m'a vraiment aidé. ça à vraiment été une partie de ma vie pendant un moment. Et j'ai vraiment aimé être son élève. Eh bien l'art est juste que ... cela me fait sentir bien. Il y a toujours un signe positif ... toujours ... et j'apprécie cela. Les œuvres d'art que je fais est juste de " freestyle".  Mais je connais des gens qui sont entrés dans un rythme de travail ... J'ai le sentiment que l'art peut me permettre de déboucher sur quelque chose de positif et de vraiment pouvoir en profiter. Mon art est vraiment bon parce que je ne goûte pas à l'art. Il m'aide beaucoup dans la mesure où les gens m'aident à exprimer leurs sentiments. Cela me rend fier de mes tableaux et des collages que je fait. 

JOHN 
 
Eh bien, étant né dans un petit village, je suis allé à l'école dans une petite école à classe unique, qui servait aussi à l'église. Je me souviens du moulin à vent, nous avons ramasser le coton et l'eau potable. Le matériel de l'armée, parce-que je voulais rejoindre l'armée, mais surtout j'ai eu affaire à du matériel agricole c'est là que nous avions une ferme. Et ensuite j'ai travaillé sur une ferme pour les gens qui avaient un tracteur. Et la course puis avec la machine de route là-bas. Je me souviens du bulldozer de mon premier emploi ... (?) ... Ramassant des bâtons. Et je tiens à aller pêcher. Mais ce n'est pas un bateau de pêche, mais cette manière, je tiens à aller à la pêche par la dépendance et les trains et les choses qui se passait à travers la ville. (?) Un peu comme Shaping Things et les voitures de moulage ... Alors, que sorte m'a décrit ... (?) 

ALVIN 
 
... Je peins tous les jours ... that's about it. 

RONNY 

"Il a tendance à me faire oublier mon handicap avec le trouble bipolaire - et que je suis une personne normale." 

Mon nom est Ronny Rolin... J'ai suivi les cours d'art Caper depuis plus de 5 ans. J'ai hésité à aller dans la classe de Tony, mais quand je l'ai fait, j'ai commencé à en jouir. Je ne veux pas forcément copier des peintures, parce que je veux que chaque peinture que je fasse soit original. Je suppose que c'est cela que j'essaye de peindre dans mon âme et dans mon coeur ... parce que je veux quelque chose de différent et original. Mais un grand nombre de fois où je me sens comme le bon Dieu est la direction de ma main quand je fais quelque chose à main levée et je ne sais pas comment ça va tourner jusqu'à ce que l'image est effectivement terminée. Cela me donne un sentiment d'accomplissement, et ça me rend heureux. Cela me rend fier d'être qui je suis. Il a tendance à me faire oublier mon handicap avec le trouble bipolaire - et que je suis une personne normale. 

MICHAEL 

«Toute personne qui est attirée ... ils se sentent une partie, ou peut-être mieux, ou les mêmes, que ce que je ressens. Je vous le garantis. " 

Je suis fraîchement sorti de prison et cherche à travailler. J'ai trouvé ce centre appelé le centre des chances. Pour m'aider à obtenir un travail supplémentaire et peut-être m'aider à obtenir un retour à ma vie de couple. J'ai rencontré un gars du nom de Tony qui vient au centre, quelque chose comme tous les mercredis et il est un professeur d'art. Il a regardé une partie de mon travail et de réflexion, tout allait bien, alors il m'a demandé de rejoindre sa classe. Eh bien, je vais vous dire ce que je ressens. Je ne savais pas quel genre de sentiments j'allais avoir quand j'ai dessiné quelque chose ... parce que j'ai toujours fais les choses pour moi-même. Mais maintenant je me sens ... je suis surpris de ce que je ressens après avoir terminer quelque chose après que quelqu'un m'a demandé de faire quelque chose pour eux. Et le résultat de ce que j'ai prévu de faire est, pour moi, beaucoup plus gratifiant que je pensais. Qu'i soit petit ou grand, je m'en fiche, c'est juste un bon feelingVous pouvez le sentir. Toute personne qui tire ... et ... après avoir exécuté quelque chose, ils se sentent une partie, ou peut-être mieux, ou les mêmes, que ce que je ressens. Je le garantis. 

Unknown Woman 

«J'ai trouvé l'art et j'ai décidé que je l'aime. Je peux perdre. Je me rends compte qu'il n'a pas à être parfait. Il vient d'être amusant. Vous n'avez plus qu'à en profiter . "

J'ai 44 ans ... je viens d'écrire l'art off ... autant que j'aurais aimé l'avoir fait. Et me voici dans la plus improbable des endroits, le Mississippi State Hospital, j'ai trouvé l'art et j'ai décidé que je l'aime. Je peux perdre. Vous savez que l'heure, ou parfois les camarades de classe vont peut-être un peu plus d'une heure et que c'est la meilleure heure. C'est paisible, et c'est enfantin, et c'est nouveau et c'est frais, et c'est ce que vous voulez qu'il soit. Je me rends compte qu'il n'a pas à être parfait. Il à juste à être amusant. Vous n'avez plus qu'à en profiter. 


Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 01:46

Congrès International d’Art-thérapie les 19, 20 et 21 février 2010 à la Faculté de médecine de Tours, avec le Professeur Axel Kahn, Guy Roux, Richard Forestier.

 

Véritable discipline, l’Art-thérapie est aujourd’hui forte de quelques  1000 professionnels diplômés d’universités, scientifiquement et artistiquement formés, exerçant en France et à l’étranger.

Les domaines d’intervention des art-thérapeutes sont de plus en plus étendus : soin aux personnes malades (Alzheimer, Cancer, Sida...), rééducation des personnes handicapées (traumatisés crâniens…), troubles scolaires, troubles psychologiques (autisme…).

 

De tout temps, l’art est associé aux activités de l’homme. L’Art-thérapie scientifique est née au début du XXème et a pris son véritable essor dans les années 60. Créée en 1976 et aujourd’hui sous le haut patronage du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et du ministère de la Santé, l’AFRATAPEM (Association Française de Recherches et Applications des Techniques en Pédagogie et Médecine) appelée Ecole d’Art-thérapie de Tours, a proposé le 1er diplôme universitaire d’Art-thérapie à Tours. Elle a joué un rôle majeur pour faire reconnaître l’Art-thérapie comme une discipline paramédicale et définir un encadrement rigoureux (code de déontologie, regroupement d’art-thérapeutes diplômés, formations) pour ce métier nouveau qui connaît un engouement sans précédent.

 

De quoi s’agit-il ? L’Art-thérapie est l’exploitation du potentiel artistique dans une visée humanitaire et thérapeutique. Son originalité et sa spécificité repose sur l’implication de l’art dans un processus de soin par l’exploitation de techniques artistiques variées : peinture, musique, théâtre, danse, calligraphie...

L’ambition est d’améliorer la qualité de vie et le bien-être des patients en travaillant sur l’émotion, la sensibilité, la créativité à travers une pratique artistique où le corps retrouve son importance, sa considération et où les facultés mentales sont stimulées : mémoire, imaginaire, concentration, intelligence. L’Art-thérapie ouvre ainsi un champ nouveau et permet, sous autorité médicale, d’exploiter des moyens thérapeutiques originaux. Cette discipline nouvelle place le malade au premier rang dans la stratégie thérapeutique.
 

L’objectif n’est pas de faire du patient un artiste et de lui demander de créer une oeuvre d’art, mais de donner à l’activité artistique toute sa valeur en tant qu’activité humaine privilégiée d’expression. L’Art-thérapie permet ainsi au patient de s’inscrire dans une démarche esthétique, d’exprimer ce qui lui plaît, ce qu’il trouve Beau, de retrouver confiance et estime de soi et d’affirmer sa personnalité.
 

Discipline complémentaire aux autres activités médicales et paramédicales, l’Art-thérapie ne doit pas être confondue avec la psychothérapie à support artistique qui interprète les travaux du patient et utilise la verbalisation. De la même manière, l’Art-thérapie n’est pas un atelier d’art en milieu de soin.

Inscrit dans un protocole de soins avec indications, observations, évaluations, stratégies thérapeutiques et programme de soins, l’Art-thérapie répond en tous points aux exigences des activités sanitaires officielles.

 

Lire le programme : cliquer ici

Source : Art-thérapie de Tours

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 10:17
Résumé

Memoire universitaire d'art-thérapie 2008 présentant une approche théorique de l'art-thérapie en relation avec la déficience intellectuelle et l'adolescence suivi d'une approche pratique (stage, évaluations, bilans), suivi d'une discussion autour de la relation fusionnelle.

Extrait:

Alors que nous fêtions le 30e anniversaire de l'AFRATAPEM* (dénommée aujourd'hui Ecole d'art-thérapie de Tours) en 2006, l'art-thérapie est encore une notion souvent mal définie. En effet, il faut bien faire la distinction entre la psychothérapie à médiation artistique et l'art-thérapie. La psychothérapie à médiation artistique peut se servir de l'oeuvre pour en faire une interprétation. L'oeuvre permettra au psychothérapeute de faire un lien avec le patient. L'art-thérapie qui est enseignée à la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers est celle que fait valoir l'école d'art-thérapie de Tours. Considérant
cela, l'art-thérapie dont il est question dans ce mémoire n'a pas pour objectif d'interpréter l'oeuvre. 

L'activité artistique y est utilisée pour « activer ou réorganiser le processus d'expression, de communication ou de relation »1. Ce sont le pouvoir et les effets de l'art qui sont exploités pour le bien-être et la santé du patient.

L'art-thérapie a donc pour objectif d'exploiter le potentiel artistique d'une personne pour améliorer sa qualité de vie. Les adolescents déficients intellectuels sont des personnes qui peuvent souffrir de ne pas développer leur autonomie comme ils souhaitent. Travaillant en parallèle de mes études avec des adolescents provenant de milieux défavorisés, je sais que l'adolescence peut être déjà une cause de souffrance.

J'ai donc travaillé sur l'hypothèse suivante :
L'art-thérapie peut aider des adolescents déficients intellectuels à s'épanouir (...)

Sommaire:

Introduction 

I) L'art-thérapie peut aider des adolescents déficients intellectuels

A. La déficience intellectuelle peut être un frein à l'épanouissement des adolescents dans l'acquisition de leur autonomie
1. L'adolescence est une période du développement de l'être humain
2. Un être humain peut être déficient intellectuel
3. La déficience intellectuelle a des conséquences sur l'épanouissement de l'adolescent
B. Les arts plastiques peuvent participer à l'acquisition d'une autonomie
1. L'Art implique l'être humain
2. Le goût et le style sont impliqués dans l'acquisition de l'autonomie
3. L'expression, la communication et la relation peuvent aider à acquérir l'autonomie
C. L'art-thérapie peut aider des déficients intellectuels à être plus autonomes
1. L'Art peut être thérapeutique
2. L'art-thérapie est fondée sur la théorie de l'art opératoire
3. L'art-thérapie est une discipline originale
4. Des ateliers d'art-thérapie ont déjà été mis en place avec des adolescents déficients intellectuels

II) Des adolescents déficients intellectuels sont suivis en art-thérapie dans un Institut Médico-Educatif 

A. J'effectue un stage dans un Institut Médico-Educatif
1. L'Institut Médico-Educatif est ouvert depuis 1974
2. L'institut est composé de plusieurs services
3. J'effectue mon stage dans le pôle psychologique
4. Je prends en charge trois patientes
B. Je présente les cas de Paula et d'Amélie
1. Paula est une adolescente déficiente intellectuelle
2. Amélie est une adolescente déficiente intellectuelle
3. Ce que je retiens de mon stage

III) Les objectifs des séances d'art-thérapie pour Paula n'ont pas été atteints 

A. Paula a plusieurs causes de souffrance
1. Paula est une adolescente
2. Paula est déficiente intellectuelle
3. Paula est épileptique
4. Paula vit une relation fusionnelle
5. Pour Paula, la relation fusionnelle a en partie rendu sa prise en charge inefficace
B. D'autres pratiques artistiques pourraient convenir en fonction de la relation fusionnelle
1. Les arts plastiques ont une production qui est indépendante et reste dans le temps
2. Les arts corporels sont différents des arts plastiques
3. La musique est différente des arts plastiques
C. Le cadre de la prise en charge peut être mise en cause
1. Une prise en charge en présence d'un tiers a été élaborée
2. Une prise en charge individuelle peut être risquée
3. Une prise en charge en groupe peut être envisagée
4. Le cadre concerne également le lieu
D. L'art-thérapeute peut aussi être mis en cause

Conclusion
Table des graphiques et schémas
Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 02:57
Voici une histoire d'art-thérapie pour aider les femmes autochtones en Australie à surmonter leur traumatisme. 
international-art-therapy-art
Ce qui suit est un regard exclusif sur le travail exceptionnel réalisé par Lee George fait en Australie pour aider les femmes autochtones à surmonter leur traumatisme. Je suis honoré de partager son histoire et j'espère qu'elle sera aussi source d'inspiration pour vous, comme elle l'est moi. Une galerie d'images et la présentation de diapositives sont disponibles sur ce lien : 
Lire l'article original : 

http://www.arttherapyblog.com/ptsd/art-therapy-aids-trauma-recover-helps-indigenous-women-heal/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+ArtTherapyBlog+%28Art+Therapy%29

  Marapai Ngarthathati Murri Women's Group 
par George Lee 
Traduction Ganaëlle FLAMENT

"J'ai été impliqué avec le groupe des femmes de Marapai Ngarthathati Murri, à Mount Isa, Queensland, en Australie depuis Juin de cette année 2009. Le groupe de femmes c'est formé sur un certain nombre d'années avec l'accroissement des arrestations des Autochtones et surtout des femmes insulaires du détroit de Torres par le système judiciaire en raison d'un comportement fautif. 

Marapai comprend deux groupes distincts. L'un est un atelier de groupe où les dames viennent chaque mardi soir pour recevoir le soutien et la force des anciennes, Aunty Topsy et tante Nancy, deux aînés respectées dans la communauté du Mont Isa. Elles échangent ainsi respectivement leurs soutiens et leur amitié. L'autre groupe est animé par deux dames très belles dans notre communauté, tante Dolly Hankin et tante Elizabeth Dempsey, qui travaillent sans relâche avec les aînés tante Nancy et Aunty Topsy. Proposant également leur soutien est de nombreux «services d'aide» dans la communauté du Mont Isa, elles ont toutes participé régulièrement pour offrir des conseils, des informations, leur soutien et leurs encouragements à toutes ces femmes. 

Mount Isa est géographiquement la plus grande ville rurale  en Australie. Elle englobe Mount Isa, au sud, et Djarrah Boulia, à l'est se trouve Cloncurry et en se dirigeaient vers le nord on arrive à Doomadgee, Mornington Island, Kuramba et Normanton. 
Beaucoup de femmes qui fréquentent les ateliers du mardi proviennent de ces communautés. Elles ont toutes connu une certaine forme de violence. Certaines ont également passé un certain temps dans le système de prison pour diverses infractions. La majorité d'entre elles ont également vu leurs enfants enlevés en raison des problèmes de protection de l'enfance créé à partir de la violence dont elles ont eu l'expérience. 

En tant que travailleur social, travaillant dans le domaine de la santé mentale, et aussi comme un artiste autochtone contemporaine, j'ai combiné les deux professions pour créer un "art pour la guérison" dans programme qui permet aux femmes Aborigines de Torres Strait Islander avec qui je travaille d'être en mesure d'explorer leurs expériences de violence, de douleur, de perte et d'autres traumatismes à travers la pratique de l'art. La raison pour laquelle je l'appelle "l'art pour la guérison" plutôt que l'art-thérapie est que j'utilise des moyens culturellement appropriés qui me permettent de m'engager avec les clientes dans le processus par une approche non directive. Ceci permet aux femmes du le groupe d'être capable d'exprimer librement leurs expériences plutôt que d'être régie par moi. 

Au départ, seule une femme assistait à l'atelier d'art pour la guérison, mais maintenant, il ya généralement entre 10 et 15 femmes qui le fréquentent régulièrement. Les femmes peignent, font du modelage, des croquis, s'occupent des sacs pour les mener hors de calicot (ces sacs sont fabriqués par le personnel NWQPHC, une organisation indigène de premiers soins de santé à Mount Isa) pour les donner au ministère de la Sécurité de l'enfant (l'idée derrière ceci était pour les femmes de faire les sacs et les remplir avec des choses spéciales faites à la maison pour les donner à leurs enfants qui ont été enlevés en raison de diverses questions de sécurité et les préoccupations des enfants) et jouissent généralement d'être un espace dans lequel ils sont capables de simplement «être ». 

Pour faciliter un tel programme il m'a fallu faire un long chemin personnel et professionnel, car bien que nous sommes toutes des autochtones, nous provenons de différents pays et nos expériences semblent être les mêmes, "comment faire face à ces questions" est unique à chaque femme. Certaines participantes sont dépendantes aux drogues et à l'alcool, certaines vivent sur le lit du fleuve et sont sans-abri, et certaines y assistent parce qu'elles sont sanctionnés par les tribunaux. La majorité des femmes qui se présentent ont eu leurs enfants retirés de leurs soins. Et certaines y assistent parce qu'elles ont besoin d'être autour d'autres femmes ayant une expérience à partager. L'utilisation de l'art encourage ces femmes à s'engager et le aide à traverser leurs crises à travers la créativité, c'est une source d'inspiration. Ceci leur permet de renforcer leurs capacités et ainsi d'accéder à des niveaux plus élevés de confiance en soi.

L'objectif est d'avoir une exposition d'art, ouverte tout les jours et de publier éventuellement un livre qui présente les femmes comme des artistes, qui se sont déplacés d'un lieu de grandes douleurs et des troubles pour en arriver à l'endroit où elles sont maintenant, pacifique. Des femmes à qui peuvent être fières. À la fin de la journée, ce qui est important c'est que nous sommes toutes ensemble dans la guérison des femmes. Les ateliers ont fleuri dans un ensemble d'approche communautaire pour la guérison des femmes à travers la pratique artistique, l'alimentation, le partage et surtout des rires. 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 05:52
INTRODUCTION

"depuis toujours, les sociétés primitives ont utilisé des éléments artistiques pour soigner leurs malades, mais c'est seulement en 1950, à l'occasion d'une importante exposition d'œuvres de malades mentaux, que sera fondée la Société internationale de psychopathologie de l'expression".

L'art-thérapie est née, reste à définir ce que recouvre cette pratique.

"Il s'agit avant tout, par le biais de la peinture, du théâtre, de la danse, de l'écriture..., de dépasser l'impossibilité d'exprimer par des mots les douleurs, les souffrances, les contradictions, et de les transformer en une production artistique."

L'art-thérapie est donc tout indiquée pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas entreprendre une psychothérapie classique ou une psychanalyse classique.


Se servir de la création artistique (la peinture, le théâtre, la danse, le modelage, l'écriture, ou encore les marionnettes) pour aborder les problématiques inconscientes de l'individu et le conduire à une transformation positive de lui-même, tel est le but de l'Art-thérapie.

      

De fait, les sociétés primitives ont depuis toujours utilisé des éléments artistiques pour soigner leurs malades : le personnage du guérisseur doit savoir chanter, danser, jouer du tambour et déclamer...

Mais c'est seulement en 1950, durant le premier congrès mondial de psychiatrie, à l'occasion d'une importante exposition d'art plastique de malades mentaux, que sera fondée la Société internationale de psychopathologie de l'expression.
 

Au cours de ces thérapies, il s'agit avant tout de dépasser l'impossibilité d'exprimer par des mots les douleurs, les souffrances, ou les contradictions, de les transformer en une construction, une production qui aura souvent une valeur artistique.  
A QUI S'ADRESSE L'ART THERAPIE?

l'Art-thérapie s'est au départ adressée aux grands malades mentaux confinés dans les asiles psychiatriques ; ces patients ont en effet souvent du mal à exprimer verbalement leur souffrance intérieure.

De même pour les enfants soignés dans les institutions, le personnel soignant a vite compris l'intérêt des productions artistiques qui permettent par la création d'intégrer un sentiment de sécurité, de faciliter l'affrontement des deuils, des pertes et des séparations.


Mais l'art-thérapie peut s'adresser à tous ceux qui ne souhaitent pas entreprendre une thérapie classique ou une psychanalyse, comme une possibilité nouvelle d'accéder à des sentiments et des émotions refoulées.
Elle pourra s'avérer d'une grande aide chez les adolescents souvent réfractaires à la psychothérapie classique ou chez des toxicomanes, détenus ou marginaux pour qui la création d'une œuvre permet une revalorisation d'eux-mêmes.

Pour les psychanalystes, les œuvres d'art sont construites comme les rêves, les fantasmes et les mythes ; elles permettent ainsi d'accéder à la dynamique de l'inconscient.

Mais si la plupart des enfants sont invités à dessiner ou à modeler durant leur psychothérapie, il s'agit seulement d'un support pour mieux les comprendre et mieux communiquer avec eux, et non d'une thérapie par l'art.

Dans l'art-thérapie, il ne s'agit pas en effet de donner un sens, d'interpréter ce qui est créé (par exemple signifier que le rouge équivaut à de l'agressivité ou qu'un signe vertical représente un pénis), mais juste de lever des inhibitions et de faciliter l'expression. 

COMMENT CELA SE PASSE?

Les séances se pratiquent en individuel ou en groupe.


Si l'on prend l'exemple de la peinture, il ne va pas s'agir d'apprendre au patient à dessiner mais de l'aider à se laisser aller, à laisser faire sa main sans mobiliser son cerveau. On peut l'aider en proposant des thèmes comme un labyrinthe, un arc-en-ciel, une signature...

Une fois le processus enclenché, le patient est encouragé à poursuivre et à développer, sans jugement, un mouvement, une forme qui se répète et qui semble porteuse de sens.

Il peut ainsi parfois sauter aux yeux du patient un souvenir oublié, une émotion refoulée, une association d'idées significative. Le thérapeute a une fonction d'écoute.

Dans tous les cas, le patient est invité en fin de séance à parler de ce qu'il a ressenti durant la création, ce que cela lui a suggéré ou évoqué. 

Quelle approche choisir si l'on décide de suivre ce mode de psychothérapie ?

 

  •  Les Arts plastiques sont le plus couramment utilisés ; la peinture, le modelage, le collage ou la photo vont porter les traces concrètes des problématiques des individus ; les œuvres seront comme des métaphores d'un questionnement intérieur, qui permettent de se mettre à distance puis d'en prendre conscience.

 

  •  Le théâtre et la danse mettent en jeu le corps et permettent la mise en scène des conflits intérieurs, exorcisant ainsi les angoisses, les peurs, les deuils et les frustrations.

 

  • Avec les marionnettes, les masques et le maquillage, on peut donner une voix aux différentes figures de l'inconscient, donner concrètement la parole à des éléments refoulés et, puisqu'il s'agit d'un jeu, détourner les inhibitions qui empêchent l'expression des conflits.

 

  •  La musicothérapie est un travail sur les vibrations et sur le corps à travers le rythme de la musique; elle ouvre de nouvelles voies de communication, développe la créativité et permet de se réapproprier son corps.

 

  •  La créativité poétique et littéraire est également reconnue pour son efficacité thérapeutique ; des journaux sont souvent l'émanation de clubs thérapeutiques autogérés par les patients qui rédigent et diffusent leur propre support. 



Quel type de praticien choisir?

L'art-thérapie est le plus souvent pratiquée par des psychothérapeutes qui se sont perfectionnés dans cette voie ou par des infirmiers, des éducateurs, des paramédicaux qui ont acquis une expérience dans les institutions spécialisées.

Les thérapies peuvent se dérouler dans un cadre public comme dans un cadre privé : il vaut mieux alors bien se renseigner sur la personne que l'on consulte.

En effet, il n'existe pas à proprement parler de diplôme d'art-thérapeute.

Il existe des instituts qui fédèrent les différentes approches comme la Fédération nationale des arts-thérapeutes ou le Centre d'étude de l'expression et des écoles consacrées à telle ou telle approche comme la Musicothérapie ou la Scénothérapie. 

Les points forts et les points faibles de la méthode :

 

  • Peindre pour prendre conscience de ses contradictions, danser pour dédramatiser ses conflits en instituant des espaces créatifs, ces approches contrastent avec le contexte souvent rigide des prises en charge psychothérapiques habituelles.

     

  • En agissant à la fois au niveau psychologique, au niveau social du fait des pratiques de groupe, et au niveau physiologique avec la mise en jeu directe du corps, l'art-thérapie peut suffire à aider ceux qui recherchent un épanouissement personnel, une meilleure connaissance de soi.

     

  • Mais si les effets thérapeutiques des séances sont certains, ce sera dans la plupart des cas en association avec un traitement psychologique ou psychiatrique; ainsi l'art-thérapie apportera une grande aide, en précédant, en accompagnant ou en suscitant des psychothérapies plus traditionnelles. 
  •  

    • Les livres :

      Jean-Pierre Klein
      L'art-thérapie
      Ed. PUF, coll. Que sais-je ?, 1997

      F. Lefebure 
      Le dessin de l'enfant. Le langage sans parole
      Ed. Masson, 1993 


      Source: www.france5.fr/psyche/

     Pour aller plus loin: 
    L'important ce n'est pas ce qu'on dit, mais la façon dont on le dit.

 

 

Repost 0
Published by Ganaelle - dans ART THERAPIE
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 09:00


La
Kundalini...Mouvement de la Vie!


  
la couleur rouge, le niveau physique.

Le temps et espace de la couleur rouge est le niveau de conscience du "ici maintenant" le passé est oublié et le futur n'est pas important car toute l'expérience est la manifestation des stimulations du niveau physiologique du moment ou l'action se déroule, dans cet état. Il est difficile d'apprendre par notre vécu ou nos expérience passées ou nos erreurs et le futur n'est pas immédiatement important et l'activité n'est pas dirigée ni planifiée. Ce centre est orienté par l'énergie de l'union physique, le sexe, nous créons une situation ou image physique qui apportent l'excitation et la stimulation des sens surtout du toucher corporel, l'accouplement, etc... Ce niveau de conscience peut aussi s'appliquer à changer la société en détruisant ce qui ne peut pas satisfaire l'être humain. Pour que ceci soit positif dans la manifestation nous avons besoin des autres niveaux de centres d'énergies.

 
La couleur orange: Le niveau social

Ce centre d'énergie va plus loin que le rouge ou physique car il prolonge les actions et les effets dans le futur, le passé n'est pas important face au futur. Ce temps comme exemple, le politicien qui oublie ses erreurs ou inconsistances passées en croyant qu'il peut changer le présent pour améliorer le futur. Mais parce que le présent est toujours en changement, le futur d'hier n'arrive jamais, les promesses sont facilement faites et oubliées. Notre éveil de conscience est limité aux facteurs sociaux et l'image et l'ambition sont centrés sur l'image sociale. Ce chakras ou centre crée le désir sublime des contacts sociaux dans la société avec des individus, ceci est atteint soit par la politique afin d'encadrer des croyances, parfois l'orgueil et l'image sont le motif de ces élans qui amènent à créer des cadres ou formes sociales.

 
La couleur jaune: Le niveau intellectuel

Ce niveau de conscience inclut le passé, présent, futur. Les événements sont perçus comme se déroulant à travers le temps où chacun semble se dérouler l'un après l'autre. C'est la conscience et le temps basés sur la logique. C'est une évaluation objective de la manière dont les évènements semblent changer, c'est la conception de la Loi de Cause à Effet (causalité) qui se déroule dans ce principe Luciférien ici sur cette planète. Ce niveau de conscience est aussi analytique car les séquence d'expérience demandent un ordre et une mémoire (rappel) des expériences présentes et futures comme un agencement de formes anticipées à travers le temps d'une cause à effet constantes et continues ce qui semble être le but que tout arrive dans une séquence planifiée de causalité constante et présente. Ce niveau analyse les évènements comme une suite logique de développements d'évènements qui forment un tout; exemple:Le scientifique qui essaie d'agencer dans un ordre logique toutes les pièces ou morceaux afin d'en arriver à une conclusion globale du tout, mais il est impossible de connaître le tout en regardant les parties: Gestalt qui définit la limitation de la logique.

 
La couleur verte: Le niveau de sécurité.

Ce niveau de conscience inclut le passé, présent et futur comme la couleur jaune, mais ne sont pas en séquences ou se suivent, mais le passé peut aller directement dans le futur sans passer par le présent. Ce niveau est dépendant du besoin d'accomplissement de la base pour une stabilité ou un équilibre constant. Ceci se manifeste dans la forme de sécurité financière, matérielle ou émotionnelle, la reconnaissance, la confirmation et le respect personnel. Ce niveau d'équilibre est atteint par l'individu lorsqu'il expérimente ce sentiment de bien être, où le niveau physique matériel ou sexuel provoque l'excitation, où le niveau social ou orange a besoin du contact humain et le niveau mental, de la stimulation. Le niveau sécurité du vert inclut tout cela dans le besoin de sécurité. Ce niveau va centrer l'attention où le niveau de besoin est plus marqué soit financier, émotionnel, tout dans sa mémoire se rapportera au plus urgent selon la valeur dominante du passé, du présent pour le futur, beaucoup de puissance est développée à ce niveau pour atteindre des buts.

 
La couleur bleue: Le niveau conceptuel

Ce niveau de conscience se situe dans le passé. Afin de pouvoir comprendre le présent et le futur, le tout doit être comparé avec les expériences du passé. Ceci est très important pour les gens âgés où la nostalgie et leurs sentiments remplissent leur mémoire de ces souvenirs au lieu de se creuser la tête avec le futur où la mort et l'inconnu les attendent. C'est aussi le cas de ceux ou celles qui s'agrippent à la tradition ou au conservatisme au lieu d'accepter le changement, soit au niveau politique, religieux, social ou économique. Le seul moyen pour une personne dont ce niveau est dominant est de l'intégrer petit à petit avec les expériences du passé, car tout évènement qui ne peut être relié ou synthétisé avec le passé, sera immédiatement rejeté. Exemple: dislocation ou bris de noyau familial, rejet ou conflit religieux, tout ce qui peut briser le niveau émotionnel des autres, défi de l'autorité établie, etc.. Le même phénomène se manifeste au niveau scientifique lorsqu'une nouvelle théorie est rejetée par d'autres scientifiques (action de résister au changement). C'est le point de valeur du philosophe qui essaie de conceptualiser tout l'ensemble en synthétisant toutes les parties en employant le niveau intellectuel (le jaune) pour pouvoir le communiquer etc...

 
La couleur pourpre: Le niveau intuitif

Ce niveau de conscience se situe dans le futur car toute les expériences du moment sont orientées vers le futur, aller au delà du connu actuel, de dépasser constamment tout ce qui est connu et accepté dans ce monde conscient. Le passé ne signifie rien et le présent est parfois absent comme expérience actuelle. Tout est relié au futur et le présent est oublié, ceci crée un énorme stress sur les autres personnes qui ne comprennent rien à ces individus du futur. La conscience imaginative du violet ne comprend pas non plus pourquoi le pourpre est tellement vague dans l'imagination de rêves dépassant les formes de compréhension car tout est abstrait dans le pourpre où même l'image est souvent absente. Ce niveau du pourpre a toutefois des sensations extrasensorielles car ils sont hypersensibles et peuvent développer par exemple la télépathie, la clairvoyance, etc... C'est à ce niveau que le monde scientifique rejette ces disciplines, car leur monde scientifique en est un de limitations qui inclut l'induction et la déduction ou l'analyse et la synthèse. Mais, les deux sont démontrés par les analystes (jaune intellectuel) et les synthétiseurs (bleu conceptuel) et par le créateur de thèse abstraite (le pourpre). La frustration de ce niveau est que le futur est lent à se manifester.

 
La couleur violette: le niveau imaginatif

Le niveau de conscience du violet inclut tous les temps, passé, présent, futur et peut vivre l'expérience d'endurance du passé et du futur comme l'éternel présent qui est ici et maintenant. La distorsion continuelle du temps chronologique du présent moment veut dire que notre imagination intuitive est perdue dans d'autres temps. Ce qui veut dire aussi que les temps éloignés du passé et du futur peuvent être amenés dans le temps présent. Les mystiques et les visionnaires ont cette habileté de définir les visions, les rêves, les songes et les symboles de tous ces phénomènes ici maintenant, les poètes, les peintres et les artistes peuvent visualiser ces images, ces sensations et ces visions de ce qui a été dans le passé et sera dans l'avenir. La créativité et l'imagination peuvent être communiqués dans d'autres niveaux de réalité. Cependant, la poussée à s'identifier au principe vital de tout ce qui existe au niveau esthétique et positif d'expression devient frustré et frustrant dans un monde qui ne correspond pas à la créativité, le créateur peut s'exiler dans son imagination et distortionner le temps en créant un monde de fantaisie et de fées utopiques en se servant du charme dont il aurait besoin à l'identification de sa fantaisie. Le désir d'une relation magique avec des amis peut être créative comme elle peut aller dans l'irréelle ou la fantaisie. Mais si cette magie est intégrée dans d'autres domaines de réalité, il y a possibilité d'aller dans les pensées d'autrui, sentiments ou sensations, ce qui rend plus difficile pour ces personnes de s'intégrer dans la société.

Toutes les couleurs sont les aspects de l'énergie universelle. La lumière de la conscience. Toutes ces énergies ont une fréquence vibratoire en relation avec ce qui est constant par définition. Au delà de cette fréquence relative règne probablement l'Absolu. Mais cet absolu ne peut pas être capté ou contenu par des moyens relatifs comme sur ces sept (7) bandes de niveau de conscience. Chaque fréquence vibratoire comme niveau de conscience n'est que la force vitale ou l'esprit, qui vibre à ces différentes fréquences. Ceci se manifeste naturellement en haussant le taux vibratoire de nos chakras afin de devenir plus conscient mais toujours dans l'équilibre total de l'ensemble.

Source: Christopher Hills, Energy, matter and form 

 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 08:28

Paru le -
19/07/2009

source : 
http://www.maxisciences.com/art-th%E9rapie/l-art-therapie-en-soins-palliatifs_art2894.html


France - Le service de soins palliatifs du centre hospitalier de Lyon-Sud a développé un atelier de médiation par l’art-thérapie. Il vise à intégrer les activités artistiques dans le cadre des soins administrés aux patients.


L’atelier baptisé
 « Le rêve d’Astrid » offre aux patients en fin de vie le moyen de partager leur douleur autrement et de se situer face à cette souffrance, notamment pour les malades qui peinent à s'exprimer avec les mots. L’art leur permet de reprendre confiance en eux-mêmes et de ne plus se sentir uniquement considérés comme l'objet de soins.
L’art-thérapie s’adresse aussi aux familles des malades. Les pinceaux et couleurs deviennent des outils de dialogue entre le malade et ses proches. Ces ateliers sont filmés pour offrir aux familles un souvenir réconfortant de leur parent affaibli.

Cet atelier est né grâce à Astrid, une patiente du service, qui a souhaité en 2006 pouvoir peindre à l’hôpital. Wadih Rhondali, interne en psychiatrie, s’est formé à l’art-thérapie en constatant les bienfaits de la peinture sur sa patiente. Depuis, les séances sont intégrées à la vie du service. Les patients ont le choix entre ateliers thérapeutiques de peinture ou de musique. Les tableaux reflètent l’état d’esprit des patients, leur souffrance, leur vie en général, et sont exposés dans les couloirs du service.

L'atelier permet aux patients en fin de vie d'exprimer une douleur que les mots ne savent parfois pas traduire et de se situer face à elle. Il s'adresse plus particulièrement à des malades renfermés, qui arrivent mal à verbaliser. Ainsi cet homme désocialisé, mutique, qui a repris confiance en lui et que toute l'équipe a vu se détendre. « Le patient n'est plus un objet de soin, mais devient un sujet, la qualité de la relation s'améliore pour devenir d'égal à égal », explique Wadih Rhondali, interne en psychiatrie, qui anime l'atelier d'art thérapie picturale.

L'art thérapie s'adresse aussi aux familles. Les enfants des patients en fin de vie dialoguent spontanément en maniant pinceaux et couleurs. Ils expriment leurs peurs, leur amour ou échappent tout simplement à une pression trop forte face à un parent très affaibli. Les ateliers sont filmés pour évaluer les séances. Les vidéos peuvent aussi devenir un souvenir réconfortant pour les familles. De la peinture ou des notes


Tout commence en 2006. Astrid, une patiente, demande à Wadih Rhondali s'il serait possible de peindre à l'hôpital. Constatant l'apaisement de sa patiente après quelques séances, Wadih décide de suivre une formation en art thérapie à Tours. Deux ans plus tard, il effectue plusieurs vacations dans le service de soins palliatifs, financées par la Fondation APICIL. Il termine actuellement une étude qualitative qui montre combien l'art thérapie peut réduire les symptômes douloureux.


Le service est désormais rythmé par la vie des ateliers. Selon leur personnalité, les patients, les proches se voient proposer un atelier thérapeutique de peinture ou de musique. Les soignants repoussent parfois un soin pour ne pas écourter la séance et participent parfois à l'atelier.


De nombreux tableaux, offerts par les patients, égaillent les murs du service. On s'étonne de la vivacité et de la gaieté des couleurs. Peu de tableaux expriment la souffrance, certains reflètent la colère, comme cette toile orange lacérée au cutter. Les thèmes mis en couleur évoquent parfois de façon symbolique la mort (porte ouverte, oeil), mais la plupart sont simplement figuratifs ou abstraits. Tous sont objectivement beaux parce que chargés de vie. L'art thérapie, en 2 mots.


Dans une thérapie classique, on utilise les mots pour dire son état, sa souffrance. Dans l'art thérapie, on se sert de la création (peinture, théâtre, danse, modelage, photographie, etc.) comme chemin vers sa propre intériorité et vers une transformation positive de soi.
APICIL : Une fondation contre la douleur


La fondation « APICIL contre la douleur » encourage et apporte son soutien financier aux acteurs et aux pratiques permettant une atténuation de la douleur des personnes. Elle s'est engagée à financer les ateliers d'art thérapie dans le service des soins palliatifs du CHLS pendant 3 ans (75 000€). Elle encourage également, grâce un don de 32 700€, la prise en charge de la douleur postopératoire chez les patients cancéreux à l'hôpital de la Croix-Rousse. Cette approche non médicamenteuse de la douleur se décline en un suivi psychologique, en relaxation, en toucher-massage, en résonance électromagnétique par simulation cutanée. La Fondation est ouverte à tous projets de lutte contre la douleur physique et psychique à tous les âges de la vie.


Plus d'infos et pour soumettre un projet : http://www.fondation-apicil.org

http://web.reseau-chu.org

 
Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 23:00

La Symbolique globale des couleurs :

La symbolique de couleurs se restreint souvent à l'utilisation des 12 couleurs pures associées aux centres énergétiques physiques (chakras) correspondants.

Les teintes lumineuses (dé-saturées) ou obscurcies (rembrunies) sont considérées comme des variable offrant une interprétation concernant l'état d'esprit de la couleur. Ces indications peuvent être précieuses mais ne peuvent être qu'un support diagnostique à apporter après un travail direct sur les couleurs pures. Il s'agit en effet de nuances dans la perception des couleurs.

Ainsi, une couleur apparaissant comme claire montre que la perception de cette couleur se fait sous un aspect «lumineux», «spirituel», concernant le chakra associé à la couleur pure.

Cette orientation renvoie au chemin de vie de la personne, ses CROYANCES, ses aspirations et ambitions, ses attentes, ses projets d'évolution et de développement personnel. (motivations profondes, source d'inspiration, mise en lumière des mécanismes schématiques etc...)

 

Si cette couleur est rembrunie, on considère que le chakra concerné est perçu dans une dynamique «obscurcie», «matérielle». Ceci renvois aux CONVICTIONS de la personne, ses soucis actuels, ses inquiétudes concernant son avenir, son approche concernant la vie matérielle. 

Il peut aussi s'agir des zones d'ombres concernant le passé, mécanismes de défense, blocages, traumatisme, reproduction de schémas inconscients non encore élucidés...

 

Le principe de base étant que le noir donne visuellement une sensation de lourdeur tandis que le blanc donne une sensation de légèreté.

 

Il s'agit ici de grandes lignes interprétatives. Il faut bien entendu replacer l'étude de la signification d'une couleur dans son contexte d'apparition ainsi que la culture de la personne. N'oublions pas que le noir est aussi la couleur du chic et du luxe, et que le blanc est la couleur du deuil dans certains pays!

 

Afin d'appréhender l'essence intime des couleurs, la symbolique de chacune d'entre elles est faite selon l'observation attentive de son apparition contextuel naturel dans les phénomènes physiques terrestres ou atmosphériques. Nous évitons ainsi toutes interprétations symboliques rapportée des archétypes socio-culturel temporels, religieux et géographiques, qui sont très variables selon les personnes et leurs origines socio-éducatives et religieuses. Mais leur connaissance est toujours intéressant et peut amener une discussion se rapportant à l'interprétation que nous faisons personnellement d'une couleur.
 

 

Face lumineuse (consciente)

Face obscure (inconsciente)

BLANC

Il résulte de la combinaison de toutes les couleurs du spectre. Symbolise la sagesse et le savoir.

Symbole de la virginité, il est aussi l'attente. « le blanc, c'est rien avant toute naissance, avant tout commencement » Kandiski.

NOIR

Dans sa phase lumineuse, le noir symbolise le centre de la terre et la fécondité, et aussi la sagesse et la prudence face à l'adversité.

Associé aux ténèbres, il symbolise l'angoisse, la tristesse, la mort. Tout comme la nuit précède le jour, il marque aussi la promesse d'une énergie nouvelle.

VIOLET

Composé d'une égale proportion de rouge et de bleu, c'est ici le symbole de la tempérance, de la sagesse et de la réflexion. 

C'est aussi la couleur de la spiritualité, du mysticisme et du secret, du jugement, de l'autorité, des convictions et de la mort.

ECARLATE / ROUGE

Universellement considéré comme le symbole de la vie, le rouge écarlate évoque la force, l'intensité et la passion. Cette couleur incite à l'action et accroit l'énergie.

Le rouge symbolise le danger et la destruction. En psychologie, il représente les tendances agressives, la pulsion sexuelle et l'instinct combatif.

ORANGE

Point d'équilibre de l'esprit et de la libido, l'orange est lié à la résistance au stress, à la sensualité, au contact du toucher, à la joie de vivre, au mouvement et à la créativité. 

Utilisé immodérément, l'orange à tendance à surexciter les sens, il apporte alors à celui qui le contemple une sensation de stress, d'agitation, et d'énervement.

JAUNE

Couleur du soleil, le jaune est tonifiant. Il symbolise la lumière, l'intelligence, l'optimisme, la force et la jeunesse.

Il évoque aussi dans son côté sombre le "souffre du diable", l'orgueil, le cynisme, l'adultère, l'aveuglement et la trahison.

VERT POMME /

VERT FORÊT

Couleur du règne végétal et du printemps, le vert pomme est le symbole de renaissance et d'espérance. Il inspire la jeunesse et la bonne santé. C'est la couleur de la souplesse, du lâcher prise, de la tolérance

Le vert sombre s'oppose à la vie et symbolise la moisissure. Au moyen-âge le vert sombre était maléfique, associé au diable, évoquant la ruse et le mensonge. Il symbolise aussi la solitude.

VERT TURQUOISE /
BLEU CYAN

Symbolise la transformation, les phénomènes éphémères, le renouvellement, l'assainissement, le besoin d'air, l'oxygénation.

Obscurcies, ces couleurs symbolisent la pollution, l'étouffement, le manque d'hygiène et l'accumulation des éléments toxiques.

 

BLEU OUTREMER /

BLEU NUIT (INDIGO)

Symbole de la sérénité, du calme, renvoie à l'espace et à l'évasion, au sommeil, à la méditation.

Obscurcie, ces couleurs sont angoissantes, froides immatérielles et monopolisent l'infini.

ROSE / MAGENTA

Symbole de la beauté, de l'amour, et de la délicatesse, cette couleur renvoie aussi à l'idée de légèreté.

Souvent associée à la candeur et à la fragilité, une connotation « glamour » donne au rose un sentiment d'immaturité.

MARRON /

BRUN

Couleur de la terre, les couleurs brunes évoquent le concret, et nous parlent de nos désirs. Dans la symbolique des rêves il traduit le besoin de sécurité.

Symbole de la dégradation, de la boue, c'est aussi la couleur de la pauvreté et de l'humilité.

GRIS

Mélange subtile du blanc et du noir, le gris symbolise la neutralité et l'équilibre. Il est associé à la sagesse et au savoir des anciens.

C'est aussi la couleur du brouillard, dans lequel on se perd. Le gris souligne dans sa phase obscure, l'errance, la mélancolie, et l'anxiété.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 22:58

La chromothérapie est une méthode d’harmonisation et d’aide à la guérison naturelle des maladies par les couleurs. On octroie aux couleurs des propriétés curatives différentes selon le degré de chaleur qu’elles symbolisent. C’est une source énergisante qui peut agir en tant que mesure préventive pour éviter la chute dans des maux de toutes sortes.

Le cercle chromatique

Le cercle chromatique est composé de douze couleurs correspondant chacune à des parties différentes de l’anatomie. A l’instar de l’acupuncture, les aiguilles sont remplacées par un rayon de couleur qui est dirigé sur les points névralgiques. Il s’agit de stimuler le point d’énergie et de le remettre en route grâce à la propriété spécifique de chaque couleur.

Voici sommairement les vertus que l’on associe aux couleurs les plus utilisées :
- Le violet pourrait purifier le sang, éliminer les toxines, désengorger le foie, stimuler le bon fonctionnement de la rate.
- L’indigo serait idéal dans les cas de 
maux de tête d’angine ou de rage de dents grâce à son pouvoir anesthésique.
- Le bleu serait utile dans les moments de crampes et aurait un effet sur les maladies inflammatoires et sur les gens souffrant de pression artérielle.
- Le vert serait efficace pour prévenir l’insomnie et les 
troubles sexuels 
- Le citron et le jaune auraient des effets bénéfiques sur la concentration et toute forme de
stimulation cérébrale 
- Le orange serait très efficace contre les problèmes liés au disfonctionnement de la thyroïde et agirait contre les douleurs musculaires, arthritiques et lombaires.
- Pour finir, le rouge agirait dans la stimulation du système sanguin et serait recommandé aux personnes manquant d’énergie.

Est-ce que ça marche ?

La chromothérapie est une technique de médecine douce ce qui implique une totale adhésion du patient à ce genre de pratique. Le but étant de suggérer au corps, de trouver et de déclencher ses propres moyens de guérison. Une attitude positive est nécessaire pour obtenir un résultat. De plus, le thérapeute n’étant qu’un intermédiaire, il est tout à fait envisageable pour le patient d’exécuter une chromothérapie à la maison. Il suffit de se fournir une lampe halogène et de filtres de couleurs. Comme ce type de thérapie ne nécessite pas de manipulations complexes, elle est totalement sans danger. Une simple prise de connaissance des vertus de chaque couleur grâce à une documentation adéquate, une totale adhésion au processus et une grand motivation pour suivre le traitement régulièrement, et vous voilà autonome pour la chromothérapie à domicile.


source : http://www.massage-zen-therapie.com/chromotherapie.html
 

Repost 0
Published by Ganaëlle38 - dans ART THERAPIE
commenter cet article

Présentation

  • : Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • : Psycho-somatothérapeute, Musico et Art-thérapeute, Analyste, formation universitaire + Ecole Européenne des Psychothérapies Socio-Somato-Analytiques. Sur ce blog, vous trouverez des informations concernant l'Art et la Psychothérapie, des liens utiles, que des articles concrets et sérieux, des stages...
  • Contact