Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 04:23

Ceci peut sembler assez paradoxal d'appliquer une thérapie autour de l'informatique. Et pourtant, la relation que l'on entretient avec ces appareils complexes est souvent aussi proche qu'avec des êtres vivants.

Une relation complexe

L'informatique, par le biais des micro-ordinateurs, des smartphones, des tablettes, prend une place de plus en plus importante dans notre vie. Ces outils accroisssent notre productivité, nous divertissent, éprouvent notre créativité, nous ouvre au reste du monde, et nous leur en sommes reconnaissants.

StressCependant, il suffit que quelque chose n'aille pas dans notre sens pour que l'appareil en face de nous soit insulté, parfois violemment maltraité. Faisons-nous de même avec le marteau qui aterrit sur notre doigt ou la serrure qui se coince.

De plus, l'outil informatique apporte quelque chose de plus qu'un marteau, qui a une fonction finie : l'ajout de fonctionnalités par des logiciels ou des sites Web. Plus l'outil devient polyvalent, plus notre relation avec lui deviendra ambigüe, au point de devenir notre ami, notre confident, notre drogue.

Les causes des dysfonctionnements

Ca ne marche pas ! entend-on souvent dire. "ça", c'est un grain de sable dans l'engrenage complexe des lignes de programmation des logiciels installés sur votre appareil. On peut distinguer les "bugs" suivants :

Bug de compatibilité matérielle

C'est un bug fréquent sur les appareils mobiles et concerne la taille de l'écran, la puissance minimale du processeur, la capacité minimale de mémoire... Il s'agit majoritairement de ressources trop faibles pour favoriser la bonne marche du logiciel.

Il existe aussi d'autres incompatibilités : un appareil en Firewire (ancien port des camescopes numériques) ne peut être branché que sur un PC équipé lui aussi de port Firewire ; une entrée son pour appareil hi-fi n'acceptera pas de microphone car la sensibilité d'entrée de ce dernier est trop faible, etc.

Sad Mac

Bug de compatibilité logicielle

C'est un des bugs les plus complexes, car il faut savoir qu'un logiciel (un programme, une application, c'est la même chose) n'est pas autonome et nécessite des fichiers mis à disposition par le système (MacOS X sur Mac, Windows, Linux, Android sur smartphone...), et que ces derniers évoluent très rapidement. De ce fait, des fonctionnalités peuvent devenir obsolètes sur des nouveaux systèmes et absentes sur d'anciens systèmes (pour info, il existe plus de 10 versions d'Android déployées sur le marché).

Les problèmes de pilotes matériels subissent le même sort. Un pilote est un fichier faisant le lien entre les programmes et les matériels (cartes graphiques, manettes, etc.).

Bug de programmation

La hantise des développeurs. Il s'agit principalement de cas de figures non gérés entrainant une réaction inappropriée du logiciel : appui sur plusieurs boutons simultanément, non-attente de fin de traitement, erreur de gestion d'allocation de mémoire (on sature ou on va grapiller de la place sur la mémoire allouée à d'autres programmes, qui plantera)...

Les plus fainéants laisseront passer tous les cas d'erreurs (on continue), les plus précautionneux afficheront un message, avec la possibilité d'envoyer des données pour faciliter la correction au développeur (version du système, du matériel, autres programmes actifs...).

Neutrinos

Les neutrinos sont des particules cosmiques qui ont la propriété de modifier la valeur des transistors dans les microprocesseurs. Ces derniers étant gravés de plus en plus finement, ils deviennent donc de plus en plus sensibles à ces particules.

Ces particules se dissipent partiellement en traversant l'atmosphère, mais sont beaucoup plus nombreuses en altitude. De ce fait, les cas de plantage se multiplient au fur et à mesure que l'on grimpe, notamment en avion.

Electricité statique

Electricité statiqueVoici le point où va jouer la thérapie. L'énervement, la colère, le stress, génèrent en nous des flux d'électricité que nos machines sont en mesure d'absorber. Mais à trop forte dose, cette électricité peut altérer le bon fonctionnement de l'appareil, voire le rendre inutilisable.

Ainsi, en gérant son stress, en mettant de la distance sur la relation que l'on porte à l'outil informatique, on arrive à une meilleure utilisation et une plus grande longévité des composants.

Cela peut se faire de différentes manières : relaxation, méditation, changement d'habitudes quant à l'utilisation de la machine, limitation des objets, épuration de l'environnement...

Mon plus

Je peux, en tant que webmaster, créer les outils dont vous avez besoin, qui vont répondre à votre demande, avec la capacité de le faire évoluer et de l'adapter.

Contactez-moi sur Skype pour que nous vous apportions la sérénité d'emploi de l'outil informatique alliée à l'efficacité espérée.

Ma devise : n'utilisez pas un tournevis pour planter un clou.
Demandez un marteau !

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurélien Stride - dans BIEN ÊTRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • Psychothérapie à Valence (26) - Musicothérapie - Art-thérapie - Psycho-somtothérapeute
  • : Psycho-somatothérapeute, Musico et Art-thérapeute, Analyste, formation universitaire + Ecole Européenne des Psychothérapies Socio-Somato-Analytiques. Sur ce blog, vous trouverez des informations concernant l'Art et la Psychothérapie, des liens utiles, que des articles concrets et sérieux, des stages...
  • Contact